Le journal des ventes est un livre comptable qui recense la totalité des écritures comptables relatives aux ventes réalisées par une entreprise.

Qu’est-ce qu’un journal des ventes ?

Le terme « journal des ventes » définit un livre comptable dans lequel sont enregistrées la totalité des écritures comptables relatives aux ventes réalisées par une entreprise.

À noter : Il s’agit d’un journal auxiliaire, au même titre que le journal de trésorerie, le journal de banque, ou encore le journal des opérations diverses.

Quels types de ventes sont recensés dans le journal des ventes et à quel moment ?

Comme évoqué précédemment, ce type de journal enregistre toutes les ventes que réalise une entreprise, autrement dit, il contient toutes les écritures des comptes. Il peut donc s’agir de prestations de services, de ventes de marchandises ou encore de ventes de produits finis.

Les informations relatives aux ventes réalisées doivent être retranscrites dès lors que l’entreprise réalise une facture de vente.

Quels sont les différents comptes qui composent un journal des ventes ?

De manière générale, les comptes qui composent un journal auxiliaire sont les suivants :

  • 41 pour les comptes commerçants ;
  • 44 pour les comptes clients ;
  • Classe 7 pour les comptes produits ;
  • Et enfin, 4457 pour la TVA collectée.

À quoi correspondent les subdivisions ?

Après avoir créé un compte dans le but de comptabiliser une recette, des subdivisions doivent être attribuées. Nous retrouvons par exemple :

Il s’agit d’un compte de la classe 7, autrement dit, d’un compte de produits : « Ventes de produits fabriqués, prestations de services, marchandises »

  • 701 représente les « ventes de produits finis » ;
  • 706 représente les « prestations de services » ;
  • 707 représente les « ventes de marchandises » ;
  • 708 représente les « produits des activités annexes » ;
  • Et enfin, 7085 représente les « ports et frais accessoires facturés ».

Quels sont les éléments que contient un journal des ventes ?

Le journal auxiliaire doit présenter un certain nombre d’informations. Parmi elles nous pouvons citer :

  • La date de la vente ;
  • Le numéro de la facture ;
  • Le montant de la vente hors taxe (HT), ainsi que le montant de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) ;
  • Le nom du client ;
  • Le libellé de l’écriture comptable, etc.

À noter : il est important de réaliser le suivi comptable dans le journal des ventes au jour le jour.

Qui n’est pas concerné par la mise en place de ce type de journal ?

Les commerçants qui réalisent des ventes pour les particuliers et d’un montant inférieur à 76 € toutes taxes comprises (TTC), ne sont pas concernés par le suivi de facture dans un journal des ventes. De cette manière, ces professionnels peuvent seulement indiquer le total journalisé de leur recette et ce, de manière quotidienne.