Les soft skills désignent les savoirs comportementaux qui définissent les aptitudes personnelles d’un individu. Ces notions, qui s’acquièrent au fil des années et par l’éducation, permettent de définir aussi bien les valeurs que les qualités d’une personne.

Que sont les soft skills ?

Le terme anglophone « soft skills » regroupe l’ensemble des compétences comportementales. La notion de compétences comportementales réunit différentes compétences. Parmi elles, nous pouvons citer les compétences comportementales, les compétences humaines ainsi que les compétences transversales. Contrairement à ce que ce terme peut laisser transparaitre, l’ensemble de ces notions définissent les valeurs et les qualités d’un individu plus que ses compétences.

En français, bien qu’il n’y ait pas de traduction universelle, ce terme peut se traduire par « compétences humaines ». D'autres expressions sont parfois utilisées pour désigner les soft skills. Nous pouvons par exemple citer : « qualités relationnelles », « savoirs comportementaux », etc.

Comment acquiert-on ces savoirs comportementaux ? 

Il est important de préciser que les soft skills font partie intégrante d’un individu. Elles s’acquièrent tout au long de la vie d’une personne, de son enfance à sa position de salarié, en passant par son cursus scolaire et universitaire.

Ces dernières prennent de l’importance au fil des années et de l’éducation. Elles se différencient donc nettement des compétences techniques, qui, quant à elles, s’acquièrent au travail.

Comment connaitre ses soft skills ?

Il n’est pas toujours évidant d’identifier soi-même ses compétences comportementales. Le meilleur moyen d’en prendre connaissance est donc de s’adresser à son entourage, ou encore, de faire appel à d’anciens camarades ou à ses collègues de travail.

Dans la liste, non-exhaustive, des compétences comportementales les plus répandues, nous pouvons citer : l’intelligence émotionnelle, la communication, la gestion du temps et/ou du stress, l’audace, mais aussi la motivation et la créativité, etc.

Dans quelle situation les compétences comportementales s’avèrent-elles utiles ?

Les compétences comportementales peuvent être utile dans de nombreuses situations, mais elles auront une utilité privilégier dans le cadre d’un entretien d’embauche. En effet, lors d’un recrutement, les compétences comportementales servent à analyser, de façon pertinente, la personnalité d’un candidat. Cette « analyse » permet, par exemple, d’établir une certaine cohérence humaine entre une nouvelle recrue et le reste de l’équipe déjà en place. Une bonne cohésion au niveau des personnalités permet d’avantager la bonne humeur et le bien-être des employés au sein d’une entreprise.

Quelle est la différence entre « soft skills » et « hard skills » ?

La notion de « hard skills » fait opposition à celle de « soft skills ». En effet, les hard skills font référence à la connaissance technique ou encore à la maitrise d’un métier. Les hard skills se distinguent donc par le fait qu’elles soient directement liées à un aspect technique particulier.

Dernière mise à jour le 24/03/2021