Afin de soutenir les personnes qui le nécessitent, de nombreuses aides sont mises à la disposition des Français. Parmi elles, le Salaire Minimum de Croissance, connu sous l’acronyme SMIC.

Qu’est-ce que le SMIC ?

Le SMIC, acronyme de Salaire Minimum de Croissance, correspond au salaire minimum légal qu’un employé perçoit de la part d’un employeur. Cet employeur n’a aucunement le droit de payer l’employé à une valeur minimum au SMIC. Dans le cas contraire, l’employeur se verra encourir d’une amende d’une valeur de 1 500 € et pourra, de plus, verser des dommages et intérêts.

Quel est le montant du SMIC ?

Chaque année, au 1er janvier, le montant du SMIC est valorisé en fonction de l’inflation mesurée sur les 20 % des ménages ayant les revenus les plus faibles. Enfin, sur une période mensuelle, celui-ci est calculé en fonction du taux horaire et d’une durée de travail égale à 35 heures par semaine.

Actuellement, le montant du SMIC horaire est de 10,15 € brut, soit 8,03 € net.

Le montant du SMIC mensuel est de 1 539,42 € brut soit 1 219 € net.

Le montant du SMIC annuel est de 18 473 € brut, soit 14 623 € net.

Qui peut bénéficier du SMIC ?

Tous les salariés étant âgés d’au moins 18 ans et appartenant au secteur privé ou au secteur public (en étant employés dans des conditions de droits privé) doivent percevoir un salaire (au moins) égal au SMIC.

Un taux réduit s’applique dans les cas suivants :

  • les salariés, âgés de moins de 18 ans et dont l’activité professionnelle est inférieure à 6 mois dans une branche d’activité 
  • les jeunes en contrat de professionnalisation et les apprentis. Dans ce cas, si la personne a entre 17 et 18 ans elle sera alors payée à 90 % du SMIC, si elle a moins de 17 ans elle sera payée à 80 % du SMIC