Une mission locale est une structure dont le rôle est d’aider les jeunes à trouver un emploi et à s’insérer sur le marché du travail. Elle fait partie d’un réseau associatif qui une mission service public. L’accompagnement que proposent les missions locales est vaste : orientation, formation, mobilité, logement, santé… Il peut même prendre la forme d’une aide financière. Pour bénéficier du suivi de la mission locale, il ne faut pas être étudiant et avoir entre 16 et 25 ans.

Mission locale : définition

La mission locale est une structure à destination des jeunes. Sa mission est de les accompagner vers l’emploi. On pourrait dire que c’est en quelque sorte le Pôle emploi des jeunes.

Les missions locales sont présentes sur tout le territoire. Il s’agit d’un service public de proximité.

Leur ambition est de mettre en place une prise en charge globale pour les jeunes. C’est pourquoi elles traitent des thèmes aussi variés que l’emploi, la formation, l’orientation, la mobilité, le logement, la santé et même, l’accès à la culture et aux loisirs.

Quel est le rôle de la mission locale ?

Le rôle de la mission locale est d’aider les jeunes à trouver un emploi. Pour cela, elle les informe, les oriente, les conseille et élabore avec chacun d’entre eux un parcours personnalisé. Elle leur propose notamment des entretiens.

Pour être efficace, elle travaille avec des partenaires locaux. Elle a également une relation privilégiée avec Pôle emploi.

Or, sa mission ne s’arrête pas là. Elle se propose effectivement d’aider les jeunes qui ont trouvé un emploi à rester sur le marché du travail et à ceux qui l’ont quitté, de les accompagner durant cette phase.

Pour finir, elle apporte un soutien aux jeunes dans leurs démarches relatives à la santé, au logement ou au droit. Sa vocation est d’en faire de véritables citoyens.

Actions concrètes

Offres d’emploi de la mission locale

Concrètement, les missions locales mettent en relation des entreprises qui publient des offres d’emploi, avec des jeunes dont le profil correspond. Elle aide notamment les jeunes à répondre à ces offres.

Pour les consulter, on peut aller sur le site internet des missions locales ou se rendre à la mission locale la plus proche de chez soi. La liste des différentes missions locales est disponible sur le site de l’Union nationale des missions locales.

Accompagnement dans l’emploi

Les missions locales sont aussi là pour soutenir les jeunes au moment où ils commencent à travailler. Elles peuvent ainsi les suivre alors qu’ils intègrent le monde du travail.

Au besoin, elles peuvent faire des bilans réguliers avec les jeunes. Si nécessaire, elles peuvent même mettre en place des médiations.

Un ancrage territorial

Les missions locales sont ancrées au sein de leur territoire. Leur mission est donc aussi d’informer les jeunes et les entreprises sur les perspectives d’emploi dans leur région.

Pour ce faire, elles organisent notamment des visites en entreprise ou des stages de découverte des métiers. Par ailleurs, elles diffusent les bonnes pratiques en matière de recrutement aux entreprises.

Mission locale : comment ça marche ?

Les missions locales sont des associations. Elles s’organisent sous la forme d’un réseau que chacune participe à animer.

Au niveau régional, elles se regroupent sous la coupe des ARLM, les Associations régionales des missions locales. Ces dernières se rassemblent quant à elles sous l’UNLM, l’Union nationale des missions locales. Ce sont des élus issus des différentes ARLM qui la gouvernent.

L’Union nationale des missions locales élabore des dispositifs d’insertion socio-professionnelles pour les jeunes. Elle en assure aussi la mise en œuvre et l’évaluation. C’est pour cette raison qu’elle fait partie des instances nationales de concertation sur les politiques publiques de jeunesse. Par conséquent, elle dialogue directement avec les ministères et les politiques responsables de ces questions.

Qui a le droit à la mission locale ?

Qui peut s’inscrire à la mission locale ?

Pour bénéficier de l’accompagnement d’une mission locale, il faut remplir plusieurs conditions. D’abord, il faut avoir entre 16 et 25 ans.

Ensuite, il ne faut pas être étudiant. Les missions locales sont des structures réservées aux jeunes qui sont sortis du système scolaire. Néanmoins, si le jeune a obtenu un ou plusieurs diplômes, il peut y aller quand même, tant qu’il n’est pas inscrit dans un établissement scolaire au moment où il contacte la mission locale.

Mission locale : inscription 

Pour s’inscrire à la mission locale, il faudra peut-être prendre rendez-vous (cela dépend des missions locales). Si l’on veut bénéficier d’un accompagnement, il faut se rapprocher de la mission locale la plus proche de son domicile.

Lors de l’inscription, il faudra présenter certains documents. Par exemple, on devra montrer sa Carte Vitale et un document d’identité valide.

Pour finir, on pourra aussi présenter d’autres documents, comme un CV ou un modèle de lettre de motivation. On pourra également informer la mission locale de la proposition d’orientation qu’a faite l’Éducation nationale, dans le cas des jeunes qui ont quitté le système scolaire depuis moins d’un an.

Quelles sont les aides financières de la mission locale ?

Les missions locales proposent plusieurs aides financières. Les plus connues sont sans doute celles pour le permis de conduire ou la garantie jeunes.

Permis B : mission locale

L’une des aides que proposent fréquemment les missions locales est celle pour passer le permis de conduire. Elle consiste en un ou plusieurs versements qui peuvent couvrir tout ou une partie de ces frais.

Les missions locales attribuent cette aide sous conditions. Pour savoir si on y a droit, il faut contacter la mission locale la plus proche de chez soi.

Garantie jeunes

La garantie jeunes est une aide financière que les missions locales accordent aux jeunes en situation de précarité. Il s’agit donc des personnes qui :

  • ont entre 16 et 25 ans,
  • ne sont pas, ou plus, étudiant
  • n’ont pas d’emploi ou ne sont pas en service civique
  • ne vivent pas chez leurs parents
  • ne reçoivent pas d’aide financière de la part de leurs parents

Cette aide financière est soumise à un certain nombre de critères. En échange de cette aide, le jeune s’engage par contrat à :

  • donner des informations correctes sur sa situation, d’une part,
  • participer aux actions d’accompagnement de la mission locale, d’autre part.

Dernière mise à jour le 19/02/2021