PASTOR est une méthode marketing de rédaction créée par Ray Edwards. Cette stratégie de création de contenus éditoriaux se base sur six étapes clés permettant de structurer la rédaction : l’identification du problème, la visualisation des effets de son amplification, la recherche d’une solution, la démonstration d’une transformation, la présentation d’une offre apportant une réponse au problème initial. 

Qu’est-ce que la méthode PASTOR ? 

La méthode PASTOR est une stratégie de rédaction très utilisée en conception-rédaction. Cette méthodologie se base sur six étapes clés permettant d’élaborer un message percutant et répondant à une problématique identifiée au préalable. 

Le but de PASTOR est d’attirer l’internaute sur le site web de la marque grâce à des contenus éditoriaux percutants et adaptés à sa demande. La conversion du consommateur en prospect puis en leads se fait alors naturellement grâce à la combinaison d’autres stratégies marketing. 

Les six étapes-clés de la méthode PASTOR 

La méthode PASTOR se décline en six étapes reprenant ses six lettres : P-A-S-T-O-R. La base de cette méthode est l’identification d’un problème et son aboutissement est la présentation d’une réponse permettant de solutionner le problème soulevé. Cette stratégie éditoriale permet au rédacteur d’organiser sa rédaction selon le schéma présenté pour augmenter les chances de conversion du consommateur. 

P : le Problème 

L’identification du problème consiste à trouver l’objet de la requête de la cible. Il faut pour cela se mettre à la place du consommateur et identifier les solutions que la marque pourrait lui apporter. Cette première étape permet de se spécialiser sur un problème précis et d’en faire un contenu rédactionnel spécifique. 

Par exemple : 

Une entreprise d’assurances pourra se positionner sur des problèmes liés aux produits qu’elle commercialise : 

  • Comment souscrire à cette assurance ? 
  • Pourquoi choisir cette assurance plutôt qu’une autre ? 
  • Que couvre cette assurance en cas d’accident ? 

L’idée est donc de décrire le problème (ex : avoir un accident sans posséder d’assurance), de le détailler et d’en établir les conséquences. 

À noter : il est essentiel de s’appuyer sur un problème pouvant être solutionné par la vente d’un produit ou service de la marque. 

A : l’Amplification 

L’amplification, dans cette méthode consiste à détailler les problèmes sous-jacents que la non-résolution du problème principal pourrait entrainer. Autrement dit, cette partie doit mettre l’accent sur l’impact des effets du problème a plus ou moins long-terme. Le but est d’inciter l’internaute à se rendre compte de lui-même que ce problème doit-être résolu rapidement. En reprenant l’exemple précédent, l’amplification pour une situation d’accident non-couvert par une assurance pourrait se traduire par : 

  • des coûts directs à la charge du consommateur pour réparer les dégâts
  • des coûts de réparation 
  • une source de stress 
  • la gestion de papiers administratifs…

S : la Solution 

Le S signifie la Solution mais aussi la Story qui se traduit par l’histoire. Il s’agit donc de la partie scénarisée du discours. Le rédacteur doit imaginer ou s’appuyer sur des éléments réels, un scénario représentant le problème, son amplification mais aussi sa résolution grâce à l’intervention du produit ou du service commercialisé par la marque. L’histoire exposée doit permettre au lecteur d’entrer dans un processus d’identification. De cette manière, il pourra davantage s’intéresser à la marque. 

T : la Transformation 

Cette étape de transformation s’attache directement au produit ou service vendu par la marque. Il doit être présenté comme un véritable atout pour aider le consommateur à résoudre son problème et à transformer une partie de sa vie. Pour cela, l’insertion de témoignages peut apporter une vision plus éclairée au lecteur. 

O : l’Offre 

Cette avant-dernière étape se dédie à l’offre. Elle est détaillée pour que le consommateur en connaisse toutes les caractéristiques. Ses atouts sont encore une fois mis en évidence pour que le client comprenne que cette offre peut résoudre son problème. 

R : la Réponse 

La réponse est l’étape finale concluant la méthode PASTOR. Dans cette partie, le lecteur doit-être guidé dans le processus d’achat de manière concrète. Des instructions concrètes lui sont transmises pour qu’il accède au produit ou service facilement. 

Dernière mise à jour le 11/02/2021