Organisation Mondiale de Commerce Équitable (WFTO)

L’Organisation Mondiale de Commerce Équitable, ou WFTO, est une association qui veille au respect de l’application des principes du commerce équitable.

Qu’est-ce que l’Organisation Mondiale de Commerce Équitable (WFTO)

Créée en 1989, l’association « Organisation Mondiale de Commerce Équitable », connue sous l’acronyme WFTO, revendique l’organisation de commerce équitable à l’échelle internationale. Le terme anglophone est « World Fair Trade Organization ».

Basée aux Pays-Bas, cette association était initialement connue sous l’appellation « International Fair Trad Association », ou IFAT.

Cette association agit ainsi auprès des producteurs, des acheteurs, des importateurs et des réseaux de mobilisation.

À noter : la « World Fair Trade Organization » se compose de 350 structures agissant dans plus de 70 pays à travers le monde. Enfin, parmi les organisations qui la compose, 65% sont des producteurs.

Quelles sont les missions principales de la WFTO ?

En tant qu’acteur principal agissant pour la cause du commerce équitable, la WFTO s’engage à :

  • Encourager le développement des marchés pour les producteurs ;
  • Garantir la mise en place des principes du commerce équitable par l’ensemble des membres présents au sein de l’association ;
  • Enfin, l’Organisation Mondiale de Commerce Équitable se doit de piloter des actions de plaidoyer.

Qu’est-ce que le commerce équitable ?

Basé sur les principes du dialogue, du respect et de la transparence, la notion de commerce équitable a pour principal objectif d’établir une plus grande équité dans le secteur du commerce mondial.

Ainsi, ce concept se base sur une organisation d’échanges permettant de trouver un équilibre entre les producteurs et les consommateurs entre d’une part, les pays développés et de l’autre, les pays en développement.

Le commerce équitable est défini dans l’article 94 de la loi du 31 juillet 2014 :

« II.-Le commerce équitable a pour objet d’assurer le progrès économique et social des travailleurs en situation de désavantage économique du fait de leur précarité, de leur rémunération et de leur qualification, organisés au sein de structures à la gouvernance démocratique, au moyen de relations commerciales avec un acheteur ».

D’autre part, le commerce équitable est aussi défini dans le décret du 17 septembre 2015.

Quels sont les 10 principes du commerce équitable, établis par l’Organisation Mondiale de Commerce Équitable (WFTO) ?

1. Créer des opportunités envers les producteurs/productrices en position de désavantage économique ;

2. Établir une totale transparence et redevabilité ;

3. Pratiquer le commerce équitable ;

4. Avoir recours à une rémunération équitable ;

5. S’engager à ne pas avoir recours au travail forcé et au travail des enfants ;

6. S’engager à ne pas avoir d’habitudes discriminatoires vis-à-vis de l’égalité homme-femme, de l’autonomisation des femmes ainsi que de la liberté d’association ;

7. Garantir des conditions de travail optimales ;

8. Soutenir le renforcement des capacités ;

9. Promouvoir le commerce équitable ;

10.  Enfin, respecter l’environnement qui nous entoure.

Ces principes sont écrits dans le but d’être appliqués par  l’ensemble des protagonistes du commerce équitable. D’autre part, ils s’appuient sur le respect du bien-être social, environnemental et autonomique.