Le Dow Jones est un indice boursier américain. C’est le plus vieil indice des bourses de la ville de New-York et même le plus vieil indice boursier au monde.

Il dépend de la bourse de New-York : la New York Stock Exchange (ou NYSE).

Cependant, bien qu’il soit très ancien, il est toujours utilisé quotidiennement et sa capitalisation avoisine les 8000 milliards d’euros.

Le Dow Jones, qu’est-ce que c’est ?

Le Dow Jones est un indice boursier américain, et c’est aussi surement le nom le plus connu et le plus emblématique de l’univers de la bourse.

Il a été créé en 1882 par des journalistes : Charles Dow, Edward Jones et Charles Bergestresser.

Ces derniers travaillaient dans une agence de presse financière : le Wall Street Financial News Bureau et ont décidé de la quitter pour créer la société Dow Jones. La mission de l’entreprise était la même que celle de l’indice aujourd’hui : estimer quelles valeurs industrielles ont le potentiel le plus élevé au sein de la Bourse.

Aux Etats-Unis, il existe trois grands indices boursiers : le Nasdaq, le Standard & Poor’s 500 et le Dow Jones.

Ces trois indices étudiés ensemble composent la SMIS (Security Market Indicator Series). Ils servent tous à fournir un signal sur la performance de marchés spécifiques durant une journée. Cependant, des trois, le DJIA est le plus connu et le plus médiatisé. Cela tient notamment du fait qu’il est le plus simple à comprendre et donc à calculer et à discuter.

Qu'est-ce qui compose le Dow Jones ?

Le DJIA comprend 30 grandes entreprises américaines. La liste des entreprises évolue avec le temps et plus aucune des sociétés présentes à sa création ou au début du 20ème siècle n’y figure.

Parmi les sociétés les plus connues qui le composent aujourd’hui, on retrouve :

  • 3M,
  • American Express,
  • Apple,
  • Boeing,
  • The coca-cola company,
  • Intel Corp,
  • McDonald’s Corporation,
  • Microsoft,
  • Nike,
  • Procter & Gamble,
  • Visa,
  • Walt Disney Company, etc.

Comment le calculer ?

Le calcul de l’indice se base sur la valeur des 30 entreprises qui le composent.

La somme du prix des 30 actions est divisée par un diviseur appelé le Dow Divisor.

Ce diviseur sert à assurer que la valeur de l’indice ne soit pas modifiée en cas de fractionnement d’actions, de scission d’entreprise ou de changements structurels.

Ce diviseur a été rajouté une fois que les mécanismes boursiers se sont complexifiés. En effet, à l’origine, le calcul du DJIA était une simple moyenne arithmétique. Le diviseur correspondait à cette époque au nombre initial de sociétés composantes.

Le Dow Divisor est donc apparu pour pallier à ce genre d’imprévus, qui ne reflètent pas la réalité des valeurs boursières. Pour s’adapter au mieux aux changements, il est mis à jour quotidiennement.

Dernière mise à jour le 22/01/2021