La matrice d’Ansoff est un outil stratégique stimulateur de croissance. Il permet aux entreprises de se développer autour de deux axes : le produit et le marché. Selon qu’ils soient nouveaux ou existants, ces deux axes donnent quatre cadrants d’axe stratégiques : la pénétration de marché, le développement de marché, le développement de produit et la diversification. 

Qu’est-ce que la matrice d’Ansoff ? 

La matrice d’Ansoff est un outil qui permet aux entreprises de trouver une stratégie de croissance adaptée. Elle se base sur le marché de l’entreprise et sur les produits qu’elle commercialise. La particularité de cette matrice est qu’elle sépare les marchés et produits existants et ceux qui appartiennent au futur. 

Elle se développe autour de quatre axes stratégiques

  • la pénétration de marché : l’entrée sur un marché préexistant avec des produits similaires à ceux de la concurrence 
  • le développement de marché : le développement du ciblage de l’entreprise 
  • le développement de produit : la commercialisation de nouveaux produits 
  • la diversification : le fait de développer de nouveaux produits sur de nouveaux marchés 

Ces axes permettent aux entreprises de trouver de nouveaux leviers de croissance. Elles peuvent élire le meilleur axe stratégique selon leur situation actuelle et leurs prévisions futures. 

Comment utiliser cette matrice ? 

Pour utiliser cette matrice, il suffit de remplir les quatre quadrants correspondants au croisement de deux axes : axe marchés et axe produits. 

Dans la case pénétration de marché, il faudra donc lister la totalité des marchés existants et des produits existants. Il suffit donc de faire un état des lieux de l’entreprise. Par exemple si l’entreprise est connue pour sa commercialisation de shampoings pour enfants elle pourra remplir la case avec différents éléments : 

  • produit : shampoing 
  • marché : articles dédiés aux enfants 

Ensuite, dans la case développement de marché, il faudra placer les nouveaux marchés potentiels et les produits existants. En gardant l’exemple précédent, il convient d’inscrire le “shampoing” pour le produit et penser à un élargissement de marché. Par exemple, le marché envisagé pourrait simplement devenir : les articles dédiés aux femmes. 

La case suivante, développement de produits, devra regrouper les marchés existants ainsi que les nouveaux produits. Toujours avec le même exemple, il faudrait donc inscrire pour le marché, articles pour enfants et pour les nouveaux produits, tous les types d’articles dérivés potentiellement réalisables par la marque : dentifrice pour enfants, gel douche pour enfants, shampoing neutre pour toute la famille, ligne de vêtements… 

Enfin la dernière case, diversification, s’intéresse aux nouveaux marchés et aux nouveaux produits. Elle devra donc combiner toutes les idées futures préalablement listées. Elle doit permettre aussi d’en développer un plus grand nombre. Il s’agit de l’axe stratégique le plus complet et le plus risqué, mais qui peut apporter le plus de résultats. Dans cas, une stratégie de diversification pourrait par exemple prendre la forme du lancement d’une gamme de soins après-rasage dédiée au public masculin. 

Dernière mise à jour le 23/04/2021