Très utilisé en gestion de projet, le diagramme de Gantt est un outil de représentation visuelle. Il permet de rendre l'état d'avancement d'un projet plus facile et rapide à saisir.

Un diagramme de Gantt, qu’est-ce que c’est ?

Le diagramme de Gantt fait partie des différents outils utilisés en gestion de projet. Il sert à répertorier les différentes tâches qui constituent un projet et à indiquer les dates auxquelles elles doivent commencer.

Cet outil est apparu dans les années 1890 en Pologne. L’ingénieur Karol Adamiecki avait en effet mis au point ce type de diagrammes durant ses recherches sur les techniques de gestion et de planification.

Cependant, c’est l’américain Henry Gantt qui a popularisé l’utilisation du diagramme, et qui lui a donné son nom.

À l’époque, la réalisation d’un diagramme de Gantt pour un projet long qui réunissait de nombreuses tâches était un travail fastidieux. De même, lorsqu’une tâche prenait du retard (ou de l’avance), le diagramme devait être retouché manuellement, ce qui rendait le travail compliqué et impliquait parfois de le recréer de toutes pièces.

De nos jours, avec les outils informatiques et les logiciels de management qui en découlent, la création et la modification des diagrammes sont beaucoup plus simples. Ce gain en simplicité positionne le diagramme de Gantt parmi les outils les plus utilisés par les personnes en charge de la gestion d’un projet.

À quoi sert la réalisation d’un diagramme de Gantt ?

Le grand avantage du diagramme de Gantt par rapport à d’autres outils ou méthodes de gestion de projet est son aspect visuel.

Il permet en effet de mettre l’accent sur les sujets suivants :

Les liens de dépendances entre des tâches

Cela permet de maîtriser l’enchainement des activités, notamment lorsqu’il y en a en simultané ou lorsque certaines sont connectées.

Le statut d’accomplissement de chaque tâche

Les tâches sont catégorisées avec un indicateur visuel (comme une couleur différente par catégorie par exemple) selon leur statut : à faire, en cours, en attente de vérification, terminée… En un coup d’œil, il est ainsi possible de suivre l’avancée du projet.  

Le degré d’accomplissement des tâches en cours de réalisation

Pour connaître la date de début et la date de fin prévue de chacune des tâches.

Ces trois premières données permettent aussi d’identifier et d’estimer rapidement l’impact du retard d’une tâche sur le reste du projet.

Les ressources impliquées pour les différentes tâches

Ici, on parle à la fois de la ou des personnes en charge de la réalisation d’une tâche mais également des ressources financières ou matérielles qui peuvent être nécessaires.

Le diagramme prend donc en compte dans les tâches l’achat de matériel, le recrutement de personnes, la réalisation des plannings, etc.

Comment réaliser un diagramme de Gantt ?

La qualité d’un diagramme de Gantt réside surtout dans l’impact visuel qu’il dégage. Pour les faire de manière claire et rapide, il existe de nombreux logiciels en ligne ou à télécharger. Il est même possible d’en trouver un grand nombre dont l’utilisation est gratuite.

Cependant, pour qu’il soit efficace et complet, certaines étapes préalables de préparation sont nécessaires.

Ainsi, on en identifie 5 qu’il faut réaliser avant de commencer à remplir son diagramme.

  1. Définir clairement le projet (inclure tous les éléments tels que les objectifs, la date de début et la date de fin du projet, les moyens disponibles, le budget, les délais, les limites et les risques…)
  2. Lister toutes les tâches à accomplir (définir les grandes étapes d’un projet puis les décomposer en sous-tâches)
  3. Estimer la durée des tâches une par une
  4. Identifier les dépendances entre les tâches (pour celles qui ne peuvent pas commencer sans qu’une ou plusieurs autres n’aient été réalisées). On distingue quatre types de dépendances. Début à début, si une tâche ne peut commencer que si la précédente a aussi débuté. Début à fin, si une tâche ne peut pas se finir si la précédent n’a pas encore démarré. Fin à début, lorsqu’une tâche commence lorsque la précédente est terminée (c’est le schéma le plus classique). Et enfin de fin à fin, si deux tâches doivent se terminer en même temps
  5. Établir le planning détaillé du projet en tenant compte de la durée des tâches, de la date de début et des interdépendances.

Une fois ces étapes réalisées, il ne reste plus qu’à rentrer les informations dans un tableur, un logiciel de gestion de projet ou un logiciel spécialisé dans la création de diagrammes de Gantt.

Dernière mise à jour le 26/11/2020