Le cashback est une pratique commerciale visant à rémunérer des clients en échange de leurs achats chez des partenaires. Ce système fonctionne avec un principe d’affiliation entre des entreprises marchandes et des organismes se destinant à cette pratique. Mais cette pratique peut aussi être intégrée au fonctionnement interne d’une marque. 

Qu’est-ce que le cashback ? 

Le cashback consiste à rémunérer les individus effectuant une action (achat, clic, inscription…) auprès d’un partenaire affilié. Des entreprises privées spécialisées sont à l’origine de cette pratique mais elle peut également faire partie intégrante de la stratégie marketing interne d’une marque. Dans ce dernier cas, le cashback n’est pas lié à une entité externe au site marchand. 

Différents type de cashback

Le cashback peut-être externe ou interne

Classique : un organisme spécialisé lie des clients et des entreprises marchandes 

Dans le cas d’un cashback externe, une entreprise tierce crée le lien entre le consommateur, qu’elle attire et à qui elle reverse ses récompenses financières , et une entreprise marchande chez qui le consommateur fait une action qu’elle soit gratuite ou payante. 

Internalisé au sein d’une même entreprise

Mais, ce système de récompense peut aussi être intégré aux différents programmes de fidélisation mis en place par une marque. 

On l’observe ainsi souvent : 

  • auprès des banques qui proposent régulièrement ce type de service : un nombre de partenaires est proposé au client qui reçoit de l’argent en cas d’achat chez ses entreprises affiliées ;
  • et sur les cartes de fidélité des grands magasins qui récompensent chaque achat par une réattribution d’un pourcentage du prix d’achat : c‘est le principe même du cashback, recevoir de l’argent en l’échange d’un achat.  

Comment fonctionne le cashback ? 

Le principe de cette pratique est de créer un double échange, un trafic à double entrée. D’un côté, l’entité à l’initiative du cashback attire des clients. Pour cela, la stratégie marketing est évidente, elle leur promet de gagner des sous en effectuant leurs achats du quotidien ou en visitant des sites ou encore, en s’inscrivant à des programmes de fidélité. 

Quels sont les objectifs ? 

Le principe de cette pratique est clair. Mais quels sont les réels objectifs ? Que gagnent les sites marchands en s’associant aux entreprises de cashback ?

Du côté des consommateurs 

Pour les clients, l’objectif est de gagner de l’argent. Mais auraient-il fait cet achat sans promesse de récompense ? C’est ici que toute la stratégie marketing des marques se dessine.  

Pour les entreprises de cashback 

Pour les organismes à l’initiative de cet accord bilatéral, l’objectif est également financier

En effet, l’entreprise marchande cède un pourcentage de ses ventes à l’organisme de cashback , c’est sa source de financement. Une autre partie est versée aux clients soit directement par le site marchand soit par l’entreprise de cashback directement.  

Pour les partenaires 

Les sites partenaires, (sites affiliés) offrent donc un pourcentage de leur vente ou dans le cas d’une action gratuite, une somme d’argent sans vente. Mais comment font-ils pour s’y retrouver? 

Pour le comprendre il convient de se rappeler que le cashback est une pratique liée au marketing numérique. Les marques affiliées aux entreprises obtiennent une source de visibilité sans dépenser ni temps, ni argent dans des campagnes de communication publicitaire. Les frais relatifs à la publicité étant très onéreux, se servir du cashback peut être très intéressant selon l’entreprise.

Mais c’est aussi un moyen de créer une fidélisation auprès des consommateurs. Cet objectif a pour effet de créer une véritable communauté autour de la marque en devenant la principale référence des clients. 

Dernière mise à jour le 14/01/2021