La formation continue s’adresse aux individus ayant déjà fini leurs cycles de formations initiales. Il s’agit donc d’un programme d’enseignement professionnel pour adultes déjà installés dans la vie active. Elle se distingue de la formation initiale par le public qu’elle concerne et par son prix. 

Qu’est-ce que la formation continue ? 

La formation continue est un enseignement à vocation professionnelle. Elle s’adresse aux adultes dans la vie active, qu’ils soient en activité ou en recherche d’emploi. Elle relève donc d’un droit à la formation pour les personnes actives et donne lieu à quelques obligations pour les employeurs. 

Qui est concerné ? 

Les individus concernés sont déjà entrés dans la vie active. Cela ne signifie pas forcément qu’ils sont en activité professionnelle. Ils peuvent en effet tout à fait être en recherche d’emploi et commencer une formation continue durant cette période. 

Le critère d’âge n’est pas catégorisant pour y participer. Cependant, elle concerne les adultes ayant atteint la majorité française : 18 ans

Elle est donc ouverte aux adultes qui souhaitent se former pour acquérir de nouveaux savoir-faire ou entamer une reconversion professionnelle. 

Parmi les formations proposées, on peut par exemple retrouver les différents permis de conduire. 

Obligations des employeurs 

La formation continue peut concerner un employé en activité. Son employeur prend alors en charge son enseignement pour lui permettre de développer de nouvelles compétences ou de se mettre à jour sur les compétences nécessaires pour un nouveau poste. 

Si un salarié en poste éprouve des difficultés d’adaptation, son employeur doit l’aider à s’améliorer. La formation continue peut alors entrer en jeu pour aider le salarié dans l’accomplissement de ses activités. 

Il s’agit là d’une obligation sérieuse que doit respecter l’employeur. En cas de contentieux entre les deux parties, si un défaut de formation apparaît, le salarié peut s’en servir contre son employeur et obtenir des dommages et intérêts compensatoires. 

Quelles sont les différences entre la formation continue et initiale ? 

La formation professionnelle initiale désigne les formations qui s’adressent à des individus concernés par des cycles de formations académiques. Tandis que la continue est réservée à un public actif. 

Généralement, un individu commence par suivre un cycle en formation initiale et plus tard au cours de sa vie active, il peut se former en continu. Mais cette dernière étape n’est pas un passage obligatoire. 

Enfin la formation initiale s’inscrit dans le principe de la gratuité de l’enseignement prévu par le droit français. Mais dans l’enseignement supérieur, cette gratuité ne s’applique qu’à l’enseignement public (sauf formations particulières). Tandis que la continue est payante, car elle concerne des individus qui ont fini leur scolarité.

Le financement de la formation continue trouve ainsi trois sources :  

  • l’entreprise qui emploie le salarié, 
  • le compte personnel d’activité (CPA) qui contient le compte personnel de formation (CPF), le compte professionnel de prévention (C2P) et le compte d’engagement citoyen (CEC), 
  • ou, le financement personnel. 

Dernière mise à jour le 05/03/2021