Le mot « malware » vient de « malicious software » et regroupe l’ensemble des programmes malveillants ou ayant un code nuisible aux systèmes.

Qu’est-ce qu’un malware ?

Le terme anglophone « malware » vient de la contraction de « malicious software » qui signifie en français « logiciel malveillant ». Autrement dit, ce terme générique définit l’ensemble des programmes malveillants ou ayant un code nuisible aux systèmes d’exploitation informatique.

À quoi sert un malware ?

Le principal objectif de ce type de logiciel est de nuire à ses utilisateurs. Pour ce faire, les logiciels malveillants peuvent :

  • Bloquer l’appareil sur lequel ils s’installent ;
  • Voler des informations présentes sur l’appareil ;
  • Ou encore, ouvrir l’accès à d’autres types de cyber menaces.

Quelles sont les formes de malware les plus courantes ?

Il existe plusieurs formes de logiciels malveillants. Parmi elles nous retrouvons :

Les virus

Les virus sont des logiciels malveillants qui se greffent à des fichiers sains. Lorsqu’un fichier infecté est exécuté, le virus se reproduit et procède à la modification d’autres programmes en les infectant à leur tour.

Le vers

Similaire au virus, le vers est un logiciel malveillant qui se réplique de façon automatique et qui contamine plusieurs ordinateurs via un réseau. Ce dernier entraine de nombreux dégâts informatiques comme la destruction de données et de fichiers.

Le cheval de Troie

Le cheval de Troie fait parties des malwares les plus dangereux. Son nom est une véritable métaphore car ce logiciel malveillant se présente, aux premiers abords, comme quelque chose d’utile. Néanmoins, il finit par vous tromper car une fois installé sur le système, ce dernier obtient un accès à l’ordinateur dans le but d’installer un virus, un ransomwares ou, par exemple, de voler des informations financières.

Le ransomwares

Ce type de logiciel malveillant a pour objectif de bloquer l’accès à un appareil ou encore de crypter des fichiers. Une rançon est alors demandée à la personne ou à l’entreprise afin de récupérer les récupérer.

À noter : cette liste de malware est non-exhaustive. En effet, il existe de nombreuses autres formes comme l’adware, le spyware, le rookit, le botnets, etc.

D’où proviennent les logiciels malveillants ?

Les malwares peuvent accéder à votre système de différentes façons. Bien que les deux méthodes les plus courantes soient par le biais d’Internet (téléchargement, publicités, etc.) et au travers d’une messagerie électronique (pièces jointes des e-mails), il existe d’autres sources d’infection. Parmi elles, nous pouvons citer :

  • Le partage de fichiers ou encore de logiciel de torrent ;
  • L’utilisation de clé USB non personnelle ;
  • Les clics sur des démos de jeux ;
  • Le téléchargement de tous types d’applications.

À noter : afin d’éviter l’infection de votre système, il est fortement conseiller de télécharger des applications dans les stores d’applications sécurisés et relativement connus.

Comment les éviter ?

L’unique moyen d’éviter qu’un malware s’installe sur un appareil est de le détecter. Pour ce faire, de nombreux logiciels « anti-malware » sont disponibles et adaptés à tous les systèmes d’exploitation.

Dernière mise à jour le 19/02/2021