L’arbre de décision est un outil d’aide à la prise de décision utilisé dans certaines méthodes de gestion de projet. Il permet via une représentation graphique en forme de ramification d’identifier et de prévoir différentes conséquences ou actions possibles selon une succession de décisions prises.

Un arbre de décision, qu’est-ce que c’est ?

Un arbre de décision est un outil utilisé en gestion de projet. Comme son nom le suggère, il vise à simplifier la prise de décision.

Selon la nature de la décision recherchée, l’arbre peut donner des conséquences possibles en fonction de diverses décisions prises successivement. Mais il peut aussi indiquer d’autres données connexes :

  • Les chances de résultats des évènements,
  • Les coûts de diverses ressources,
  • L’utilité des diverses solutions proposées…

C’est en fait un moyen pratique et visuel d’afficher un algorithme étape par étape.

Comment se présente un arbre de décision ?

L’arbre de décision est en fait un diagramme. Il suit un système de ramification en partant d’un point unique qui se divise en plusieurs, qui eux même se subdivisent, etc.

Une fois terminée, la représentation d’un arbre de décision ressemble à un organigramme.

On y retrouve ainsi trois types d’entités :

  • Les sommets (chaque point qui se divise),
  • Les feuilles (les groupes homogènes qui émanent des sommets),
  • Et les arêtes (les branches qui relient les sommets et les feuilles).

À l’origine, les arbres de décisions ont été créés à la main et étaient réalisés étape par étape manuellement. Aujourd’hui, bien que les arbres disposent toujours d’un schéma initial pour leur création, ils ne sont plus forcément visualisés en entier. En effet, la majorité sont désormais gérés par ordinateur. De ce fait, la machine ne délivre que la première entité et les résultats finaux issus de l’arbre mais pas toutes les étapes intermédiaires.

Quels sont les différents types d’arbres de décision ?

Il existe deux catégories d’arbres de décision : ceux de régression et ceux de classification.

Les arbres de régression

Les arbres de régression, plus souvent appelés par leur nom anglais, « regression tree » servent à prédire une donnée tangible, réelle et numérique. Ils peuvent être utilisés dans des domaines très divers par exemple pour définir le prix d’un appartement, le nombre de passagers dans un moyen de transport à un moment précis, la durée de séjour d’une personne hospitalisée…

Les arbres de classification

Ce second type de schéma sert, comme son nom l’indique, à répartir et classifier des catégories de variables. Au sein de l’arbre, les feuilles de résultat (celles les plus éloignées du sommet initial) indiqueront ainsi à quelle catégorie de variable elles appartiennent. On utilise ces arbres pour répartir un groupe d’individus en différents profils prédéfinis par exemple.

Dernière mise à jour le 17/03/2021