Un entrepôt est un espace de stockage fermé qui offre la possibilité d’entreposer différents types de produits. Ce local permet aussi de rendre compte des flux de marchandises en fonction de leurs entrées et sorties. Il existe trois types d’entrepôts classés selon leurs dimensions et le type de biens qu’ils peuvent stocker. 

Qu’est-ce qu’un entrepôt ? 

Un entrepôt est un local de stockage dont la capacité lui permet d’accueillir un nombre important de marchandises. 

Pour être considéré comme un entrepôt, l’espace de stockage doit répondre à plusieurs critères et posséder les normes qui lui permettent d’avoir cette fonction. 

D’abord, il doit posséder des espaces de rangement afin d’accueillir d’importantes quantités de produits tout en conservant une organisation d’optimisation de la gestion des flux. On doit donc pouvoir y trouver des étagères, des rayons, des armoires, des conteneurs pour un stockage en extérieur…

Ensuite, les entrepôts sont classés selon leurs dimensions

  • La classe A comprend les espaces de stockage qui font plus de 9,30 mètres de haut, ont une aire de manœuvre d’une profondeur de plus de 35 mètres, un espace de plus de 100 m, une résistance au sol minimale de 5 tonnes par m², un système de chauffage et d’extinction.
  • Ensuite, la classe B quant à elle doit faire plus de 7,50 mètres de hauteur, 32 mètres de profondeur, 1500 m2 de surface, une résistance au sol minimale de 3 tonnes par m², et un système d’extinction.
  • Enfin, la classe C comprend les entrepôts qui, de par l’une de leur caractéristique, ne peuvent pas appartenir à la classe A ou B. On y trouve les entrepôts de messagerie et les entrepôts frigorifiques. 

À quoi sert-il ? 

L’entrepôt dans son usage le plus strict sert à entreposer des produits. En logistique, les différents rôles de l’entrepôt vont plus loin que le simple espace de stockage. 

En effet, ce local permet de centraliser toutes les entrées et sorties des produits ce qui simplifie l’étude des flux de marchandises. 

Il s’agit d’un premier lieu de stockage qui permet de faire l’intermédiaire entre le fabricant et le distributeur ou, le consommateur final. Cet espace peut donc servir à vérifier la conformité du produit avec ce qui était attendu. Il ne s’agit donc pas que d’un stockage mais aussi d’une étape de vérification de l’état du produit à l’entrée. Il faudra ensuite vérifier son état à la sortie de l’entrepôt. 

Plusieurs processus interviennent à l’arrivée des produits, qui nécessitent une manipulation précise qui pourrait dégrader l’état des objets. C’est pourquoi il est essentiel de procéder à des vérifications à l’arrivée et à la sortie. Parmi les différentes étapes de manipulation qui sont nécessaire mais qui peuvent altérer l’état du produit on retrouve :

  • le déchargement des produits à leur entrée et le chargement à leur sortie de l’espace de stockage
  • la mise sur palette et le déplacement jusqu’à la zone de stockage prévue dans l’entrepôt
  • le reconditionnement, la mise en cartons, la pose d’étiquettes…

Dernière mise à jour le 07/07/2021