La chambre de commerce internationale est l’entité qui représente les entreprises, de tous secteurs et de tous pays, au niveau mondial. Son but est de favoriser les échanges commerciaux, l’ouverture des marchés et la libre circulation des capitaux.

La chambre de commerce internationale, qu’est-ce que c’est ?

La chambre de commerce internationale est l’organisation qui représente les entreprises au niveau mondial.

Elle est aussi connue sous son sigle anglais : ICC (pour International Chamber of Commerce).

C’est la seule organisation au monde qui s’exprime et parle avec autorité au nom de toutes les entreprises du monde. Cela, quels que soient les secteurs ou les pays.

Elle sert à promouvoir le commerce et l’investissement international, ainsi que l’économie de marché.

Les membres qui la composent se comptent par milliers. Ce sont tous des entreprises, qui sont établies dans plus de 130 différents pays à travers le monde.

Créée en 1919 à Paris, son siège social n’a jamais changé de ville. Il se situe aujourd’hui au sein du Palais d’Iéna, sur l’avenue du président Wilson.

Quelles sont les missions qui relèvent de l’ICC ?

Le fondement principal de la chambre de commerce internationale est le fait que « le commerce est une puissante force de paix et de prospérité ».

C’est pour cela que les missions de l’organisation sont réparties en trois domaines principaux :

  • L’élaboration des règles commerciales applicables au niveau international ;
  • La résolution de litiges commerciaux (via la Cour internationale d’Arbitrage) ;
  • Et la politique générale à propos du commerce.

Les règles dictées par l’ICC permettent de guider les entreprises pour suivre la bonne marche des affaires partout dans le monde. Ces règles ne dépendent en général que de l’autodiscipline des sociétés. En effet comme leurs noms l’indiquent, ce sont des règles et non des lois. Cependant, elles sont quotidiennement respectées au cours de milliers de transactions.

C’est notamment le cas des Incoterms, suivis et respectés à travers le monde.

Par ailleurs, l’ICC dispose aussi d’un pouvoir consultatif auprès de l’ONU. Ses membres y définissent en effet la position du monde commercial par rapport aux différentes problématiques qui peuvent se poser. Elle émet un avis sur des sujets liés au commerce et à la politique d’investissement mais aussi sur des services financiers, sur les technologies de l’information, les télécommunication, l’éthique en marketing, l’environnement, les transports et les questionnements sur la mobilité, la propriété intellectuelle, etc.

Comment fonctionne la chambre de commerce internationale ?

La chambre de commerce internationale est appuyée par son réseau à travers le monde.

Ainsi, elle possède des comités nationaux dans tous les pays où des entreprises en sont membres.

Ces comités ont deux missions principales. Tout d’abord, c’est eux qui se chargent de coordonner les appréciations de leurs membres nationaux, à propos des différents thèmes relatifs au commerce international.

Une fois cette étape réalisée, c’est à eux qu’incombe la tâche de transmettre ces appréciations au Conseil. Ils communiquent ainsi à leur gouvernement la position finale qu’a décidé d’adopter l’ICC.

Les comités nationaux sont donc à la fois à l’origine des informations que nécessite l’ICC pour agir et décider, mais aussi les liens finaux avec les acteurs politiques de chacun des pays.

Dernière mise à jour le 18/01/2021