En marketing, le terme de part de marché est régulièrement utilisé pour comparer un produit, un service ou une entreprise à ses concurrents.

Sa part de marché correspond à un pourcentage qui illustre ses ventes sur un marché par rapport au total des ventes qui s’y effectuent.

La part de marché, définition

La part de marché correspond au pourcentage des ventes d’une société sur un marché par rapport au total des ventes du marché.

On retrouve parfois la part de marché sous son abréviation : PDM.

On peut la calculer de deux façons :

  • en volume, lorsque l’on base le calcul sur le nombre de produits ou de services vendus,
  • ou en valeur, en prenant en compte les revenus générés par les ventes et non le nombre de ventes.

Il arrive aussi parfois que des entreprises calculent leurs parts de marché en comparant le nombre de client qu’ils possèdent sur un marché.

Ce concept a vu le jour en 1932. Inventé par Arthur Nielsen, le fondateur de Nielsen Company, cet indice a été développé pour connaître le pouvoir concurrentiel sur le marché des produits de grande consommation.

Comment calculer la part de marché ?

On peut calculer une part de marché globale ou une part de marché relative.

La part de marché globale

La part de marché globale correspond à la position d’une entreprise par rapport à l’ensemble de ses concurrents.

PDM globale en valeur = chiffre d’affaires de l’entreprise / chiffre d’affaires de l’ensemble des acteurs du marché

PDM globale en volume = volume d’affaires de l’entreprise / volume d’affaires de l’ensemble des acteurs du marché

La part de marché relative

Ce terme est utilisé lorsque l’on étudie la position d’une société par rapport à un seul de ses concurrents.

Dans ce cas, le calcul s’effectue de la manière suivante :

PDM relative = chiffre ou volume d’affaires de l’entreprise / chiffre ou volume d’affaires d’une entreprise concurrente

Si le résultat est positif, c’est que l’entreprise est plus performante que la concurrente.

À quoi sert le calcul des parts de marché ? 

La part de marché correspond au pourcentage des ventes d’une société sur un marché par rapport au total des ventes du marché.

Le fait de connaitre la PDM d’une entreprise, qu’elle soit globale ou relative, est un élément crucial de comparaison. En effet, c’est cet indicateur qui permet de se situer sur un marché. Ainsi, une entreprise connait sa position et celles de ses produits et services vis-à-vis de ses concurrents et de leurs propres offres.

Le fait de connaitre sa position permet également aux entreprises d’établir des stratégies pour gagner des parts de marché.

En général, les éléments sur lesquels il est possible d'agir pour augmenter ses PDM sont :

  • Le prix. Cette stratégie est à étudier bien en détail en amont car le fait d’être concurrentiel permet bien souvent de gagner des PDM mais cela fait aussi baisser les marges commerciales. 
  • La qualité. Dans les différents marchés, on distingue plusieurs segments que ce soit pour les produits comme pour les services qui portent sur la qualité : le bas de gamme, le milieu de gamme et le haut de gamme. Ainsi, le fait de se positionner clairement sur un segment peut permettre de viser précisément une clientèle et de faire évoluer sa part de marché.
  • L’innovation. Ce troisième levier est lié à la Recherche et Développement. Il implique donc des coûts relatifs à l’innovation (de produits, de procédés, etc.) mais c’est un excellent moyen de gagner des parts de marché en se différenciant de la concurrence ou en apportant des avantages uniques aux consommateurs.

Dernière mise à jour le 02/11/2020