Le graphiste est un professionnel des arts graphiques qui retranscrit visuellement une idée ou une demande. Expert du dessin, il est aussi à l’aise sur le papier qu’avec les outils numériques de création visuelle. Ce métier peut s’exercer aussi bien en entreprise qu’en freelance. 

Qu’est-ce qu’un graphiste ? 

Un graphiste est un professionnel de l’image qui sait créer un visuel à partir d’une demande. Spécialiste de la communication visuelle, il travaille pour des secteurs variés et sait adapter son travail à la demande. 

Avec un salaire moyen de 2000 euros par mois, le graphiste peut exercer en tant qu’indépendant ou en tant que salarié d’une entreprise. Au sein d’une entreprise, on retrouve généralement une équipe de plusieurs graphistes dirigés par un directeur artistique (DA). 

Le graphiste peut être amené à travailler sur différents supports : papier, digital, multimédia… Il doit donc être à l’aise avec les différentes techniques d’art graphique. Aujourd’hui, une grande partie de son travail se passe sur le web. Il est donc indispensable de connaître et maitriser les logiciels de PAO (Publication Assistée par Ordinateur) tels que : 

  • Photoshop, 
  • InDesign, 
  • Illustrator,
  • Creative Cloud tools…

Quelles sont ses missions ? 

Le graphiste est chargé de représenter au mieux l’ADN de l’entreprise. Il est garant de son image, de ce qu’elle représente. Il peut ainsi participer à diverses missions graphiques

  • design d’un site web
  • création d’un logo
  • réalisation de flyers 
  • mise en forme d’une newsletter 
  • confection des emballages d’un produit 
  • ébauche d’une carte de visite
  • élaboration de visuels pour les réseaux sociaux

Ce professionnel des arts graphiques doit pouvoir retranscrire visuellement une idée. En lien avec les différents pôles marketing d’une entreprise, il est souvent appelé à travailler sur plusieurs missions simultanément. 

Quels sont les prérequis indispensables pour devenir graphiste ? 

Le métier de graphiste est un métier créatif. Il s’adresse avant tout aux individus qui ont une certaine sensibilité artistique et qui aiment dessiner. 

Pour exercer ce métier, il est également important d’être polyvalent, de posséder une certaine autonomie et d’avoir un sens aiguisé du relationnel. En effet, le graphiste ne travaille pas vraiment seul même s’il est indépendant. Il répond toujours aux besoins d’un client. Certaines des demandes peuvent demeurer imprécises voir floues. Le professionnel doit donc réussir à livrer un travail qualitatif en cernant les besoins du client dans le temps imparti en prenant en compte les allers-retours nécessaires. 

Une grande résistance au stress est importante, car des pics d’activité peuvent survenir avec des délais très courts à respecter. Des périodes creuses peuvent aussi alterner avec ces moments intenses. Le graphiste doit donc faire preuve d’équanimité en toutes circonstances. 

Dernière mise à jour le 30/06/2021