Le journal de banque ou journal de trésorerie, est un document comptable que les professionnels doivent tenir à jour. Il rend compte des différents mouvements bancaire des comptes de l’entreprise, qu’il s’agisse de ses débits ou de ses crédits. 

Qu’est-ce qu’un journal de banque ? 

Le journal de banque fait partie des journaux comptables en comptabilité. Il est aussi connu sous le nom de journal de trésorerie

Le but de ce document comptable est d’enregistrer les différents mouvements bancaires d’un compte professionnel. Chaque entreprise doit ainsi tenir son journal de banque à jour. Si elle détient plusieurs comptes bancaires, elle devra alors posséder autant de journaux associés. 

La tenue de ce document doit être quotidienne afin de ne rien omettre et d’obtenir une saisie concordante avec les mouvements du compte.

Ce document sert à vérifier que l’ensemble des mouvements bancaires quotidiens coïncide avec l’état du compte bancaire à la fin du mois. Il permet donc de s’assurer de la bonne gestion de la trésorerie de l’entreprise. 

Commet saisir un journal de banque ? 

La saisie du journal bancaire est quotidienne. Simplement, il suffit d’inscrire tous les débits et crédits de l’entreprise. L’inscription quotidienne des mouvements bancaires n’est en réalité pas obligatoire si le journal de banque est complété à la fin de chaque mois. Cependant, cette régularité semble être la bonne solution compte tenu de la rigueur qu’impose la bonne tenue de ce type de document comptable. 

Les différentes écritures sont généralement retranscrites dans un tableau pour en simplifier la lecture et la saisie. Les débits et les crédits doivent alors être séparés : 

  • les débits concernent les écritures comptables de décaissement
  • les crédits se rapportent aux écritures comptables d’encaissement 

D’autre part, il est essentiel de conserver tous les justificatifs d’achat et de paiement en cas d’erreur de saisie, d’incohérence ou de contrôle des écritures comptables. Parmi ces documents justificatifs on retrouve par exemple les : 

  • tickets de caisse
  • talons de chèques 
  • relevés bancaires
  • factures
  • ordres de virements…

C’est à la fin de chaque mois que le journal de banque est validé. Il permet alors de vérifier l’adéquation des éléments saisis avec la réalité du compte bancaire. C’est ce qu’on appelle le rapprochement bancaire. 

À savoir : des logiciels comptables spécialisés permettent d’automatiser cette saisie. 

Quelle est la différence avec un journal de caisse ? 

Le journal de caisse fait également partie des journaux comptables dont la tenue régulière est une obligation professionnelle. Si le journal de trésorerie est obligatoire pour toute entreprise possédant un ou plusieurs comptes bancaires (donc toutes les structures), il n’en est pas de même pour le journal de caisse. 

En effet, ce dernier ne concerne que les commerces qui utilisent une caisse enregistreuse pour leurs transactions. Ce journal répertorie ainsi toutes les entrées et sorties de caisse quotidiennes pour éviter les écarts de caisse. 

Dernière mise à jour le 29/07/2021