Un circuit-court est un parcours de distribution qui n’engage que très peu d’intermédiaires, un au maximum. Il fait partie des différents circuits de distribution utilisés en commerce pour relier un producteur et un consommateur. 

Qu’est-ce qu’un circuit-court ? 

On parle de circuit-court quand un seul ou aucun intermédiaire n’intervient dans le circuit de distribution du producteur jusqu’au consommateur final. Ce terme s’oppose ainsi au circuit-long. Il s’applique aussi bien au commerce des produits bruts que transformés. 

Typologie des circuits-courts 

Le circuit court peut-être direct ou indirect

  • Le circuit-court direct n’a aucun intermédiaire entre le producteur et le consommateur. 
  • Le circuit-court indirect engage un seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Il s’agit du distributeur

Exemples de circuits-courts 

La vente à la ferme n’engage que le producteur et ses clients. Il s’agit donc d’un circuit-court direct. 

En revanche, les commerçants qui vendent sur les grands marchés ont quant à eux souvent recours à un circuit-court indéterminé. Par exemple, un agriculteur vient commercialiser ses produits au marché de Rungis où d’autres commerçants lui achètent ses produits. Ces derniers les commercialisent ensuite sur les marchés. On reste dans le circuit-court, car il n’y a qu’un seul intermédiaire. 

À savoir : la vente de denrées en ligne peut aussi s’inscrire dans ce type de modèle. 

Quels sont les avantages du circuit-court ? 

Le circuit-court est un circuit de distribution intéressant pour le consommateur et pour le producteur à plusieurs niveaux. 

D’abord le circuit-court engendre une baisse du prix final pour les consommateurs. En effet, plus les intermédiaires qui interviennent sur la distribution d’un produit sont nombreux, plus son prix va augmenter. Alors, quand ce nombre est restreint, le prix final tend à diminuer. Quand ce n’est pas le cas, il convient de s’assurer de la qualité du produit ou des conditions d’achat au producteur. On retrouve ce type de problématiques dans les grandes surfaces. 

Ensuite, un autre avantage et pas des moindres est la réduction de l’impact environnemental. Faire intervenir un nombre restreint d’entités polluantes diminue forcément le degré de pollution engendré par le producteur et par le consommateur. 

Enfin, pour le consommateur, ce circuit de distribution est souvent un gage de qualité. Généralement, il inclut une proximité géographique qui favorise la traçabilité des produits. 

Par ailleurs, cette absence d’intermédiaire offre au producteur la liberté de fixer ses prix de vente et de ne penser qu’à sa propre marge commerciale. Par contre, choisir le circuit court peut aussi poser des difficultés, notamment en termes de charge de travail. Pour le producteur, ne pas recourir à des intermédiaires implique qu’il doit s’occuper lui-même de toutes les étapes : 

  • production 
  • manutention 
  • stockage 
  • inventaire 
  • comptes
  • livraison 
  • marketing 

Dernière mise à jour le 06/08/2021