Un logiciel Open Source définit un programme informatique, librement accessible, diffusable et modifiable par tout individu.

L’Open Source, définition

L’Open Source représente une méthode d’ingénierie logicielle qui a pour nature de mettre en place des logiciels ou encore des composants de logiciels, ayant un accès public.

Un logiciel Open Source définit donc un programme informatique, librement accessible. De plus, dépendamment de la licence choisie, ce dernier peut aussi être diffusable et modifiable par tout individu.

Ils permettent ainsi de favoriser l’échange de nombreux savoirs informatiques et d’offrir une utilisation gratuite aux particuliers ou entreprises qui l’utilisent.

Quels sont les critères qui permettent de définir un logiciel Open Source ?

Les logiciels Open Source se doivent de présenter certaines caractéristiques propres à la licence à laquelle ils se réfèrent. En effet, les logiciels détenant une licence Open Source, soit dont le code source est défini comme « ouvert », permettent :

  • Une utilisation libre et sécurisée ;
  • Un apport modifications afin qu’il puisse répondre à certains besoins ;
  • La possibilité de copie et de partage de l’ensemble du logiciel.

Quelques exemples de logiciels

Même sans le savoir, nous avons tous été sujet à l’utilisation de logiciels « ouverts ». Parmi les plus connus, nous pouvons citer le navigateur web Firefox, développé par la Mozilla Foundation et le lecteur multimédia français VLC media player.

S’ajoute à eux l’encyclopédie collective en ligne Wikipédia, ainsi que l’éditeur de données audio GIMP Audacity.

Enfin, l’incontournable outil bureautique OpenOffice permet à ses utilisateurs de produire et d’éditer des documents textes.

Quelle est la différence entre Open Source et logiciel libre ?

Comme expliqué précédemment, l’Open Source désigne une méthode d’ingénierie logicielle qui donne un accès libre au code source du produit. Néanmoins, en fonction de la licence mise en place, le partage, la modification ainsi que la redistribution ne sont pas imposés.

D’autre part, bien qu’ils désignent la même notion, le terme « logiciel libre », qui vient du terme Free Software Foundation, s’étend à la notion de liberté d’utilisation, de modification du code source et de redistribution du logiciel.

Quels sont les avantages de ce type de logiciel ?

Qu’il soit utilisé dans le cadre personnel ou professionnel, le logiciel dit « ouvert » présente plusieurs avantages :

  • Gratuité, car pas de licence à payer ;
  • Indépendance notable vis-à-vis du fabricant ;
  • Utilisation ou codage malveillant contrôlés ;
  • Erreurs détectées et corrigées dans des laps de temps particulièrement courts grâce à la participation de nombreux programmateurs.

Quels sont les inconvénients de ce type de logiciel ?

Malgré de nombreux atouts, ce type de logiciel a aussi ses inconvénients, par exemple :

  • Le projet ne présentent pas de revenu pour les personnes participantes, ce qui peut engendrer un développement lent ;
  • La participation est basée sur le bénévolat et sur le temps libre de chacun ;
  • Tous les logiciels ne présentent pas les mêmes qualités de programmation ;
  • Aucune entreprise de développeurs n’apporte d’assistance.

Dernière mise à jour le 16/12/2020