Le label RSE, c’est quoi ?

Un label RSE, pour « responsabilité sociétale des entreprises » est une étiquette. Elle a pour but de montrer qu’une entreprise a une stratégie efficace dans la mise en place d’une politique respectueuse des humains, de l’environnement et de la société en général.

Plusieurs labels RSE existent. Il est conseillé aux entreprises de bien se renseigner avant de se décider pour un label. En effet, il est important qu’il s’adapte au mieux au secteur, aux actions et aux objectifs de l’entreprise.

Pour obtenir un label, l’entreprise doit prendre contact avec le label qu’elle a choisi. Celui-ci lui indiquera toutes les démarches à effectuer et l’accompagnera dans le processus visant à obtenir le label. 

Quels sont les avantages des labels RSE pour l’entreprise ?

Mettre en oeuvre une démarche RSE a plusieurs avantages pour l’entreprise. Bien souvent, soigner le bien être des salariés les rend mieux motivés et plus productifs. De plus, être à l’écoute de ses employés, des besoins de ses filiales ou de ses fournisseurs peut aussi être un facteur permettant d’améliorer la manière de fonctionner au sein de l’entreprise et in fine, engendrer une meilleure productivité. Enfin, réfléchir à des solutions et des moyens innovants, moins dépensiers en énergie et plus éthiques conduit généralement l’entreprise à concevoir de nouveaux produits et à baisser les coûts.

En plus des impacts positifs sur les collaborateurs, l’environnement et le territoire, une bonne stratégie RSE améliore l’image de l’entreprise. C’est donc un excellent levier de communication. Cela peut l’amener à toucher de nouveaux clients et à se démarquer sur le marché. Une bonne image est aussi susceptible d’attirer de nouveaux talents motivés à apporter leurs compétences dans l’entreprise. En définitive, c’est un moyen de fidéliser ses clients et ses collaborateurs.

La meilleure manière de faire savoir aux différents acteurs du monde économique que son entreprise met en place une démarche RSE convaincante est sans doute de la faire certifier par un label RSE.

Quels sont les principaux labels RSE ?

Plusieurs labels existent pour mettre en lumière la démarche RSE de son entreprise. Les plus connus sont le label LUCIE 26000, le label Engagé RSE de l’Afnor et le label For life d’Ecocert. En plus des labels, d’autres initiatives peuvent être mises en oeuvre pour rendre visible la RSE d’une entreprise.

LUCIE 26000

Le label LUCIE 26000 vise à valoriser les entreprises qui mettent le respect des humains et des territoires au coeur de leurs préoccupations. Les critères pour obtenir le label LUCIE 26000 ont été conçus sur la base de la norme ISO 26000. 

Cette norme internationale a établie sept principes pour définir le cadre de la RSE. Selon ces principes, on considère qu’une entreprise est responsable en matière sociale et environnementale si :

  • Elle est en capacité d’assumer les impacts sociaux, sociétaux et environnementaux résultant de ses activités 
  • Elle est financièrement et légalement transparente 
  • Elle a un comportement éthique 
  • Elle reconnaît les besoins et les intérêts de ses parties prenantes et y répond 
  • Elle respectent les lois 
  • Elle respectent les normes internationales 
  • Elle respecte les droits humains

Engagé RSE

Le label Engagé RSE a été créé par l’Afnor, une association internationale. Elle accompagne les entreprises en leur offrant des solutions pour s’adapter aux normes. Dans ce cadre, elle propose plusieurs labels et certifications, dont le label Engagé RSE qui s’appuie lui aussi sur la norme ISO 26000.

For life

Le label For life est porté par le groupe Ecocert, organisme certificateur indépendant. Comme les labels Engagé RSE et LUCIE 26000, le label For life se réfère aux grands principes de la norme ISO 26000. Ecocert propose en plus une évaluation Ecocert 26000 pour mesurer la qualité de la responsabilité sociétale d’une entreprise. 

B Corp

La communauté B Corp propose aussi une certification pour attester des effets favorables des activités des entreprises sur la société et sur le développement durable. Elle se base sur des critères qui prennent notamment en compte les impacts sociaux et environnementaux positifs ou les actions mises en place pour aboutir à une transparence légale et financière.

Les labels sectoriels

La Plateforme RSE, chargée de promouvoir la RSE et d’accompagner différents acteurs dans la réalisation de leur démarche RSE, a conduit une expérimentation de labels RSE par secteur pour les TPE, PME et ETI. Cette expérimentation s’est terminée en décembre 2019. Le groupe de travail « Labels RSE » sera chargé d’en faire l’analyse pendant l’année 2020 afin d’émettre des recommandations pour améliorer la démarche RSE de ces entreprises.

Global Compact France

Finalement, pour attester de ses bonnes pratiques en matière de RSE, une entreprise peut aussi rejoindre le Global Compact France. Cette organisation rattachée à l’ONU a pour objectif de réunir des entreprises et des ONG autour des questions de la RSE et du développement durable. En adhérant au Global Compact France, l’entreprise s’engage à respecter dix principes en faveur des droits humains, du respect de l’environnement et contre la corruption.

Dernière mise à jour le 04/09/2020