Le Global Compact France est une association qui fait partie du UN Global Compact, le Global Compact des Nations unies. Il regroupe des entreprises et organisations qui mettent en place et promeuvent la RSE et le développement durable, en France. L’association se définit à travers 10 principes. Adhérer à Global Compact France permet de montrer que son entreprise ou organisation agit en faveur de l’environnement et des droits humains.

UN Global Compact France : définition

Le UN Global Compact France est une association. C’est la partie française officielle du Global Compact des Nations unies, que l’on connait aussi sous le nom de UN Global Compact.

Le UN Global Compact a pour but de rassembler des organisations à but non lucratif qui oeuvrent d’une manière ou d’une autre à la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et au développement durable. Le UN Global Compact France accompagne ces organisations et d’autres entreprises dans leurs démarches RSE et environnementales. Son rôle est également faire la promotion de ces valeurs à l’échelle française. Actuellement, il compte plus de mille organisations.

Le Global Compact se définit à travers 10 principes élaborés à partir de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Ils concernent le respect des droits humains, du droit du travail et de l’environnement mais aussi la lutte anti-corruption. L’ONU a mandaté le Global Compact France pour qu’il aide le monde économique français à s’approprier les objectifs de développement durable (ODD).

Global Compact : 10 principes

Les 10 principes du UN Global Compact sont les suivants :

  1. Faire la promotion des Droits de l’Homme et les respecter
  2. Être vigilant pour ne pas appuyer involontairement des pratiques contraires aux droits humains
  3. Respecter la liberté d’association et le droit de négociation collective
  4. Prendre part à l’élimination de tout type de travail obligatoire ou forcé
  5. Prendre part à l’élimination du travail des enfants
  6. Participer à éliminer toute forme de discrimination s’agissant de l’emploi
  7. Appliquer le principe de précaution face aux problématiques relatives à l’environnement
  8. Mettre en oeuvre des initiatives pour favoriser la responsabilité environnementale
  9. Faciliter l’élaboration et la diffusion de techniques qui respectent l’environnement
  10. Prendre part dans la lutte contre la corruption

Global Compact France : membres

Pour adhérer au Global Compact France, il faut être une personne morale. Lorsqu’on adhère à l’association, on s’engage à :

  • Appliquer les 10 principes du Global Compact à toutes les échelles de l’entreprise ou de l’organisation
  • Promouvoir ces 10 principes
  • Publier publiquement un rapport qui communique les progrès réalisés par l’entreprise ou l’organisation
  • Payer sa cotisation au Global Compact
  • Faire en sorte de soutenir les objectifs de développement durable

L’adhésion à l’association se fait assez simplement. Il suffit d’écrire une lettre d’engagement et de payer sa cotisation. On peut consulter la liste complète des membres sur le site de l’association.

En tant qu’association, le Global Compact France fonctionne avec un président et un conseil d’administration dont les membres sont des représentants à la fois de PME et de grands groupes. Tous les ans, une assemblée générale composée des membres de l’association se réunit, afin d’élire le conseil d’administration. C’est ensuite un délégué général, secondé par cinq salariés, qui met en place les décisions approuvées par le conseil d’administration.

Pourquoi rejoindre l’association ?

Rejoindre l’association permet à l’entreprise ou l’organisation de bénéficier d’un accompagnement dans la mise en place d’une RSE. C’est aussi un moyen d’obtenir des conseils sur les sujets environnementaux.

L’association propose en effet des ressources relatives à ces sujets (documents, publications…). Elle organise en outre des webinaires et des ateliers ou des évènements. Ses différents membres forment également des comités qui interviennent dans différents domaines (territoires ou droits humains par exemple).

Surtout, faire partie de l’association donne accès à un réseau très développé. C’est donc aussi une manière d’étendre ses relations.

Enfin, être membre du Global Compact favorise l’image de l’entreprise ou de l’organisation. C’est une garantie pour les clients, utilisateurs ou partenaires. Cela montre que l’entreprise ou l’organisation s’engage durablement et efficacement dans la RSE et le développement durable, en respectant des principes fondamentaux.

Dernière mise à jour le 28/10/2020