Le quotient digital permet de jauger la réussite de la transformation digitale d’une entité. Ce terme peut concerner un individu, un ensemble d’individus ou encore une entreprise (où ce terme est le plus utilisé). Il réunit toutes les compétences et les savoirs digitaux qu’une entité a accumulé. 

Qu’est-ce que le quotient digital ? 

Le quotient digital est un score permettant de vérifier à quel niveau se situe une entité dans sa transformation digitale. On peut parler de ce quotient pour parler de particuliers, mais dans son usage le plus courant il est plutôt relié aux entreprises. 

Qu’est-ce que la transformation digitale ? 

La transformation digitale, ou transformation numérique, désigne l’utilisation par une entité des nouvelles techniques et compétences digitales dans ses pratiques. Cette transformation est aujourd’hui presque inévitable pour les entreprises, tous secteurs confondus. L’ère du numérique a en effet bouleversé tous les codes et usages mis en place depuis plusieurs siècles. L’évolution des technologies digitales doit donc être suivie de prêt par les entreprises qui aujourd’hui ne peuvent plus se permettre de se montrer réticentes au risque de passer à côté de la dynamique mondiale. 

Quel est le but du quotient digital ?

Le quotient digital permet donc de mesurer cette transformation numérique. Il englobe toutes les techniques, usages, outils et savoir-faire du monde digitale et permet aux participants de se placer face à des normes d’usage évolutives. Il reprend donc des techniques qui font aujourd’hui partie des basiques numériques comme les e-mails ou les outils de bureautique classiques. Mais il dresse aussi un tour d’horizon des techniques plus complexes qui sont essentielles, mais qui peuvent faire l’objet d’une remise à niveau pour certaines personnes. 

Ce quotient permet donc à une entité de se replacer face aux normes actuelles pour vérifier si elle est en retard ou bien ancrée dans le néo-monde digital. Il donne l’occasion aux personnes qui obtiennent un mauvais score de s’en rendre compte et de travailler sur leurs faiblesses. Ils peuvent par exemple faire des formations pour développer des compétences manquantes ou insuffisantes. 

Comment mesurer son quotient digital ? 

Des entreprises spécialisées peuvent établir des diagnostics pour estimer le quotient digital d’une entité. Des questions sont ainsi posées sur les usages, les connaissances, les compétences et les difficultés rencontrées dans la sphère digitale. 

Parmi les points importants, on retrouve l’utilisation des : 

  • outils de bureautique basiques : Word, Excel…
  • nouveaux outils de navigation : smartphones, tablettes tactiles…
  • navigateurs web et moteurs de recherche : Safari, Google…
  • nouveaux moyens de communication : boîte mail, réseaux sociaux, messageries instantanées 
  • espaces de stockage internes et externes : disque dur externe, cloud…
  • partage de documents digitaux : travail collaboratif avec Google drive par exemple 
  • paiements en ligne et banques en ligne 
  • plateformes de réservation en ligne (loisirs, voyages, services…) et de livraison (Amazon)
  • entraide via des discussions collaboratives sur des forums ou des groupes 
  • création de contenu digital simplifié : blog, page web, page ou groupe sur un réseau social, création d’un sujet sur un forum… 
  • téléphonie web et visioconférence dans un usage personnel et professionnel : Zoom, Skype…
  • organisation en ligne avec des agendas connectés, des to do list, des prises de rendez-vous en ligne 
  • outils d’organisation des tâches dans le professionnel : Asana, Monday ou encore Trello 
  • sécurisation des données : gestionnaire de mots de passe, messagerie cryptée…

Dernière mise à jour le 26/02/2021