Une politique d’achat responsable est une stratégie d’achat menée par une entreprise. Elle s’inscrit dans une démarche de responsabilité sociétale des entreprises aussi connue sous son sigle RSE. 

Qu’est-ce qu’une politique d’achat responsable ? 

La politique d’achat responsable est une dynamique d’achat basée sur des valeurs sociales et environnementales. Mais la mise en place de ce type de stratégie doit conserver (ou améliorer) les objectifs financiers de la marque.
Cette politique d’achat s’intègre dans la responsabilité sociétale des entreprises ou RSE. 

Le but d’une politique d’achat responsable est multiple : 

  • conserver et augmenter les bénéfices de l’entreprise 
  • s’inscrire dans une démarche RSE 
  • construire des partenariats durables et respectueux avec des fournisseurs engagés 
  • véhiculer une image de marque engagée dans les causes sociales et environnementales 
  • et enfin, améliorer les performances de l’entreprise 

Comment mettre en place une politique d’achat responsable ? 

Pour mettre en place une politique d’achat responsable au sein d’une entreprise, le service des achats doit se focaliser sur des achats intelligents. Ces derniers doivent ainsi s’inscrire dans une démarche RSE tout en améliorant les performances de l’entreprise. Des normes permettent d’encadrer ces changements au sein du pôle achat qui doit appliquer une nouvelle dynamique dans son processus d’achat. 

Respecter les normes légales 

Le pôle achat, sous la direction du responsable des achats, peut donc se baser sur différentes normes qui permettent de poser un cadre aux nouvelles politiques : 

  • la norme ISO 26000 : elle regroupe les principaux fondements de la RSE et permet donc au responsable des achats de développer sa politique d’achat grâce à ce modèle. 
  • mais aussi, la norme française NF X50-135-1 : elle offre des recommandations au service des achats pour optimiser les coûts et diminuer les risques sociaux et environnementaux pouvant être causés directement et indirectement par ses achats. 

Appliquer la nouvelle politique à toutes les étapes 

Il est nécessaire d’appliquer la nouvelle politique à toutes les étapes du processus d’achat

Elle doit donc d’abord concerner les premières investigations pour trouver un nouveau fournisseur. L’idée est ici de s’accorder sur une relation sur le long terme pour une collaboration sérieuse permettant à l’entreprise et au fournisseur de trouver un équilibre.
Il faut donc trouver la personne qui réunira :

  • une proposition financière adaptée au budget de l’entreprise,
  • un fonctionnement de production respectant l’éthique de l’entreprise,
  • et de la matière première respectueuse de l’environnement. 

À savoir : 

Si la matière première est un bon indicateur en matière de préservation de l‘environnement, d’autres alternatives s’offrent aux fournisseurs pour s’engager dans cette cause : 

  • provenance des produits avec une préférence pour les circuits courts 
  • moyens de locomotions à basse consommation 
  • emballages avec utilisation réduite du plastique…

Ensuite, toutes les étapes suivantes doivent être pensées dans une globalité. Pour estimer les dégâts environnementaux et sociétaux, il est important d’avoir du recul et de considérer la totalité du cycle de vie du produit

Ce type de politique d’achat ne doit pas uniquement s’appliquer au pôle achat et aux relations avec les fournisseurs externes à la structure. Elle est généralement intégrée à un changement généralisé de l’entité, à une nouvelle politique globale.

Dernière mise à jour le 05/03/2021