La création d’entreprise se compose de plusieurs étapes aussi importantes les unes que les autres. Le financement de votre projet en fait partie. Vous allez en effet être amené à financer certains besoins – matériels, immatériels, etc. - pour créer votre entreprise. Le financement peut être réalisé via différents moyens : les apports internes et les apports externes. Pour pouvoir obtenir le financement de votre création d’entreprise, plusieurs conditions doivent être réunies et l’élaboration d’un dossier (plan de financement) est indispensable. 

Quels sont les besoins à financer lors d’une création d’entreprise ?

Dans le cadre d’une création d’entreprise, vous allez être amené à devoir financer certains besoins, suivant la nature de votre activité : 

  • Des investissements matériels : bureau, ordinateur, véhicules, etc.
  • Des investissements immatériels : achat d’un brevet, honoraires de création, protection d’une marque, licence, etc.
  • Votre cycle d’exploitation : trésorerie, stock, etc.

Certaines banques sont assez réticentes pour financer certains besoins comme le cycle d’exploitation et les besoins immatériels. Par conséquent, vous devez impérativement étudier et prévoir l’ensemble des moyens de financement afin de concrétiser votre plan de financement. 

Comment trouver un financement pour son projet de création d’entreprise ?

Pour trouver un financement pour votre création d’entreprise, il est nécessaire que plusieurs conditions soient réunies :

Votre projet

La recherche de financement va dépendre en partie de la nature de votre activité et du secteur dans lequel vous souhaitez développer votre projet. En effet, les banques et institutions vont être plus réticentes à accorder des financements à certains secteurs touchés par la récente crise sanitaire et économique. Pour certains secteurs, cela sera donc plus compliqué mais pas impossible. 

Par ailleurs, votre projet doit être cohérent avec le marché actuel et répondre à un besoin existant ou récent. Autrement dit, il faut que votre projet soit susceptible d’intéresser une clientèle. Pour vous assurer de cela et rassurer les financeurs/investisseurs, vous pouvez faire une étude de marché ou obtenir des intentions de futurs clients sur votre projet.

L’entrepreneur 

Le porteur de projet, vous, devez avoir des compétences et connaissances sur le projet que vous souhaitez lancer. Vous devez démontrer une réelle expertise et une solide expérience afin de rassurer vos partenaires financiers. S’il s’agit d’une reconversion, vous pouvez faire appel à des personnes pouvant vous apporter l’expertise qui vous manque. 

L’apport financier

L’apport financier est indispensable à toute création d’entreprise. En effet, sans apport, le projet ne peut pas se financer. Pour que les financeurs puissent s’intéresser à un projet, il est nécessaire que le porteur de projet s’implique financièrement. 

Les apports constituent généralement le capital de l’entreprise en création. Cependant, évitez de créer une société avec 1 euro de capital, même si cela est possible juridiquement. Il est important de financer une entreprise dès sa création, afin d’anticiper les éventuels problèmes ou lancements difficiles. 

Le plan de financement

Vous devez calculer votre besoin de financement et le détailler dans votre plan de financement. Concrètement, vous devez lister l’ensemble de vos besoins matériels, immatériels et votre cycle d’exploitation dans votre plan de financement et définir les différents moyens par lesquels vous comptez financer ces besoins. 

Le plan de financement doit faire apparaitre les ressources allouées à l’entreprise pour financer l’ensemble des besoins.

Quels sont les moyens de financement pour une création d’entreprise ?

Vous pouvez financer votre création d’entreprise en utilisant différents moyens de financements.

Le but étant d’obtenir dans un premier temps le financement par fonds propres, pour ensuite effectuer une demande de financement complémentaire à votre banque. 

Le financement par fonds propres, appelé également financement permanent ou financement par le haut de bilan 

Les fonds propres sont généralement constitués des apports personnels du dirigeant et des associés éventuels. 

  • Les apports personnels du dirigeant 

Les apports personnels proviennent généralement de l’épargne (ou des économies), ou du prêt familial (appelé « love money »). Toutefois, si vous n’avez ni épargne ni moyens familiaux, vous pouvez utiliser le prêt d’honneur du dirigeant à taux 0%. Ce dernier offre le financement à titre personnel qui sera affecté au capital de la société.  L’argent apporté par le dirigeant (épargne et moyens familiaux) permet d’autofinancer des éléments du projet qui ne sont pas pris en compte par les banques (étude de marché, formalité de création d’entreprise, trésorerie de départ, etc.), mais aussi de rassurer la banque à laquelle vous faites une demande de prêt. 

Autre moyen de financement personnel : le crowfunding ou financement participatif. Ce dernier permet de solliciter des donateurs sur des plateformes web. Le financement peut être un don, un prêt ou une prise de participation. Dans tous les cas, cela constituera un gage de sérieux auprès des banques et investisseurs.

  • Les apports d’associés extérieurs 

Vous pouvez également solliciter des investisseurs privés à participer au capital de votre société grâce à une exonération fiscale sur leur impôt sur le revenu ou leur ISF.

Le financement des investissements par le financement moyen long terme

  • Le prêt bancaire

Une fois que vous êtes parvenu à financer vos besoins par vos fonds propres, vous pouvez demander un financement à votre banque. Généralement, la banque réclame 20 à 30% d’apport.

  • Les concours prêts d’honneurs et subventions

Vous avez également la possibilité de trouver des aides ou subventions régionales ou nationales, suivant la nature de votre projet. Pour cela, il vous faudra constituer un dossier et passer devant un jury. De plus, certaines organisations accordent des prêts d’honneur sur dossier. 

L’ADIE quant à elle propose des micro-crédits pouvant remplacer des crédits bancaires.

Le financement de la trésorerie

Il faut savoir que les banques n’accordent que très rarement le financement d’un besoin de trésorerie ou du BFR par un prêt moyen long terme. 

C’est pourquoi, vous devez anticiper votre besoin de trésorerie dans votre business plan. Cela vous permettra d’estimer et apporter le financement nécessaire pour couvrir vos besoins liés au cycle d’exploitation. 

Comment obtenir le financement de votre projet de création d’entreprise ?

Pour obtenir le financement de votre projet, vous devez impérativement bâtir un business plan afin de convaincre et rassurer vos partenaires. Ce dernier doit contenir un certain nombre d’éléments : étude de marché, bilan prévisionnel, plan de trésorerie prévisionnel, etc. 

Veillez à apporter un soin particulier à votre tableau de financement sur trois ans, à l’estimation de vos besoins et aux moyens d’y répondre.  

Enfin, les partenaires financiers vous demanderont des garanties patrimoniales ou institutionnelles. Sachez que la garantie OSEO est acceptée par les banques.