Les analyses financières des entreprises correspondent à une étude et un retraitement des documents comptables qui sont produits par les entreprises. Pour cela, les analystes se basent sur les documents de la liasse fiscale (bilan, compte de résultat et annexe) mais ils peuvent aussi trouver des données internes à l’entreprise ou via des sources externes. 

Pourquoi réaliser l’analyse financière d’une entreprise ? 

L’analyse financière vise en premier lieu à mieux comprendre et interpréter les chiffres d’une entreprise pour visualiser sa situation financière. Sont donc analysées la solvabilité, la liquidité et la rentabilité d’une société. On dit couramment que c’est ce qui permet « de faire parler les chiffres ». 

L’analyse financière permet : 

  • D’organiser ou de réorganiser les divers éléments comptables ;
  • De faire apparaître des problématiques ; 
  • D’étudier le secteur et les risques encourus par l’entreprise ;
  • De déterminer sa capacité à générer des bénéfices ; 
  • D’évaluer les perspectives de croissance ; 
  • D’étudier la formation du résultat ;
  • D’analyser les actifs ; 
  • De mesurer la rentabilité ;
  • D’émettre un diagnostic financier (soit un avis sur la santé financière de l’entreprise).

De cette manière, l’analyse financière génère un avis sur la santé financière de l’entreprise, qui peut être positif ou négatif. 

Comment réaliser l’analyse financière d’une entreprise ? 

Pour mener à bien l’analyse financière d’une entreprise, il faut retraiter ses documents comptables dans le but de faire ressortir sa situation financière. C’est le diagnostic financier. 

Ainsi, l’analyse se base sur le bilan, le compte de résultat et les annexes d’une entreprise. Ces documents se trouvent dans les comptes annuels ou dans la liasse fiscale. 

En plus de ces analyses, certains analystes s’attachent dans un premier temps à évaluer tout le secteur économique d’une entreprise. Pour ce faire, ils analysent le positionnement de l’entreprise, ses points forts mais aussi ses faiblesses et sa stratégie. Ces données sont alors à étudier avec un aspect plus orienté sur le marketing que sur la comptabilité. On appelle cela le diagnostic économique. 

Dans l’ordre, on retrouve donc les étapes suivantes : 

  1. Étude du marché de l’entreprise (secteur, concurrents, risques, potentiel…)
  2. Analyse de la production de l’entreprise
  3. Analyse de la distribution de l’entreprise
  4. Étude de la formation du résultat
  5. Analyse de la structure financière et des actifs
  6. Mesure de la rentabilité

 

Où trouver les données sur lesquelles baser une analyse financière ? 

On compte plusieurs sources via lesquelles il est possible de trouver des informations pour mener à bien une analyse financière. Certaines sont internes à l’entreprise et d’autres sont externes. 

Dans le cas d’une analyse financière menée en interne ou sur une demande de l’entreprise, la principale source de renseignements est le système d’informations de l’entreprise. En effet, grâce aux tableaux de bords automatisés, à des suivis économiques et comptables et aux outils de pilotage de l’entreprise, il est facile de croiser les données qui sont intéressantes pour une problématique en particulier. 

Lorsque c’est une personne tierce à une entreprise qui souhaite mener une étude de solvabilité, il faut alors trouver les informations sur la comptabilité de l’entreprise. On peut les trouver facilement via trois canaux : 

  • Sur internet. Il existe aujourd’hui de nombreux sites spécialisés dans la collecte des données des entreprises. Ils offrent parfois en plus des calculs et des systèmes de retraitement des informations pour simplifier les analyses.
  • Sur le registre du tribunal de commerce. Les entreprises étant obligées de déposer leurs documents de synthèse auprès du greffe du tribunal de commerce dont elles dépendent, de nombreuses informations y sont donc regroupées. 
  • Via la centrale des bilans. C’est une organisation qui rassemble des documents économiques et financiers sur les entreprises qui acceptent de participer à la centralisation de ces documents. 

Il faut noter que tous les pays ne fonctionnent pas selon les mêmes règles et que dans certains, il n’est pas obligatoire pour les entreprises de publier leurs données comptables. Par conséquent, pour des analyses externes, les informations sont bien plus compliquées à trouver. 

Dernière mise à jour le 25/08/2020