Rédiger un business plan constitue une étape essentielle pour créer son entreprise. Ce dossier détaillé permet de présenter son projet de création d’entreprise de manière concrète. Ses enjeux sont importants : d’une part permettre d’évaluer la maturité, la pertinence, mais aussi la faisabilité et la rentabilité de votre projet, et d’autre part convaincre vos interlocuteurs (partenaires, fournisseurs…) et les financeurs. La rédaction du business plan doit être particulièrement soignée et rigoureuse, et contenir des points fondamentaux.

Pourquoi rédiger un business plan ?

La rédaction d’un business plan est une étape fondamentale lors de la création d’une entreprise et ne doit surtout pas être négligée. 

Le business plan possède en effet de nombreuses utilités, à condition d’être rédigé avec logique et rigueur. Il permet à l’entrepreneur de : 

  • Développer et structurer son idée
  • Anticiper les différentes étapes du lancement
  • Evaluer les risques
  • S’entrainer, convaincre et argumenter
  • Prendre du recul

Pour les partenaires, fournisseurs, financeurs mais aussi proches de l’entrepreneur, le business plan permet de :

  • Comprendre le projet grâce à une rédaction complète et précise du projet
  • Montrer le niveau de maturité du projet
  • Mieux connaitre l’entrepreneur
  • Identifier les risques
  • Informer 

Comment rédiger un business plan ?

La rédaction d’un business plan doit répondre à deux objectifs : 

  • S’assurer de la faisabilité du projet et de sa rentabilité
  • Convaincre les potentiels partenaires de la viabilité du projet afin d’obtenir des financements 

La rédaction d’un business plan n’est pas soumise à des règles strictes. Toutefois, il est impératif de respecter une certaine logique et de faire apparaitre les éléments ci-dessous, dans l’ordre que vous souhaitez :

L’executive summary ou le résumé opérationnel

L’executive summary est une courte synthèse de votre projet de création d’entreprise. Il ne doit pas dépasser 2 pages. Son objectif est de donner envie de lire votre business plan. Il doit être convaincant, percutant et concis. Il peut contenir un descriptif de votre produit ou service, une brève présentation de votre équipe projet, une brève présentation du marché et de ses acteurs et une présentation de vos besoins de financement. 

La présentation de l’entrepreneur

Dans cette partie essentielle, vous devez vous présenter vous et votre équipe. Afin de convaincre partenaires et financeurs, il faut mettre en avant vos compétences et complémentarités, vos expériences passées, mais également vos atouts et qualités. La présentation doit faire ressortir votre dynamisme et votre professionnalisme.

La présentation du projet

Après la présentation du porteur de projet, il est nécessaire de présenter la genèse du projet, c’est-à-dire expliquer de quelle façon il est né, mais également en quoi il consiste, son concept, etc. Vous devrez également présenter vos motivations ainsi que vos objectifs personnels. Vous pouvez utiliser la technique du story telling pour cette partie. Celle-ci consiste à raconter une histoire en impliquant le lecteur afin que ce dernier puisse s’identifier au projet. 

La partie économique du business plan

Cette partie est l’une des plus importantes. Vous devez détailler différentes informations de manière cohérente afin de convaincre les lecteurs. L’objectif est de présenter un raisonnement logique à travers différents éléments :    

  • La synthèse de l’étude de marché qui doit permettre d’identifier des opportunités
  • Un positionnement commercial porteur défini à partir des opportunités identifiées
  • La définition d’une offre, d’un prix, d’une stratégie de communication et de distribution cohérentes découlant du positionnement commercial
  • La définition d’objectifs commerciaux
  • La définition d’une organisation cible pour atteindre les objectifs commerciaux. Cette organisation permettra d’identifier les principales catégories de dépenses
  • Le modèle économique dont la rentabilité doit être démontrée à travers vos choix stratégiques et votre organisation
  • Le choix du statut juridique qui doit être justifié

La partie financière du business plan

Cette partie consiste à démontrer le potentiel de rentabilité du projet et le retour sur investissement à travers des chiffres.

Les estimations financières doivent bien évidemment être cohérentes avec les autres parties de votre business plan. Chacune de vos hypothèses devra être justifiée. Ainsi, devront apparaitre :

  • Un compte de résultat prévisionnel
  • Un bilan prévisionnel
  • Un plan de trésorerie sur 12 mois
  • Un tableau d’investissement
  • Un tableau de financement
  • Un tableau des annuités de crédit
  • Le calcul du besoin en fond de roulement (BFR)
  • Le calcul du seuil de rentabilité

La partie juridique du business plan

Dans cette partie, vous devrez présenter et expliquer le régime juridique choisi pour votre entreprise, c’est-à-dire le statut juridique, mais aussi le régime fiscal et le régime d’imposition à la TVA. Vous devrez présenter la répartition du capital et des pouvoirs en lien avec le statut juridique de votre entreprise.

Les annexes

Enfin, dernier élément à intégrer dans votre business plan : les annexes. Celles-ci doivent figurer à la fin de votre dossier ou faire l’objet d’un dossier à part si elles sont nombreuses. 

Les annexes doivent contenir tous les documents importants comme les résultats de votre étude de marché par exemple et les diverses pièces justificatives.

N’oubliez pas d’insérer le sommaire au début de votre busines plan, avant ou après l’executive summary. 

Quels outils utiliser pour rédiger son business plan ?

Pour rédiger correctement un business plan et ne rien oublier, vous pouvez utiliser différents outils sur le web, tels que des modèles de business plan à télécharger, des applications gratuites qui vous aident à bâtir votre business plan en ligne, ou encore des modes d’emploi détaillés.