Services btob strictement réservés aux entreprises et professionnels
Pub TV cliquez ici
0805 080 515 appel gratuit

Cette start-up entraîne les oiseaux à ramasser les déchets

Publié le 04/12/2020 à 15h12 par Chloée Bernos

Birds for Change, une start-up marseillaise, a conçu un équipement qui incitera les oiseaux à ramasser les déchets qui traînent par terre.

Cette start-up entraîne les oiseaux à ramasser les déchets

La start-up Birds for Change a décidé de faire de ceux qu’on considère parfois comme des nuisibles, de vrais alliés pour lutter contre la pollution. L’initiative est à la fois extrêmement novatrice et étonnamment simplissime. En effet, elle s’appuie sur les mécanismes les plus primaires pour convaincre les volatiles de ramasser les déchets. La machine qui permettra de mettre en place l’écosystème des oiseaux nettoyeurs devrait arriver dans les villes d’ici quelques mois. 

Des oiseaux pour ramasser les déchets à notre place 

Imaginez des corbeaux ou des pigeons qui amènent les mégots, les bouts de plastique et les déchets en tous genres à la poubelle. L’idée de Jules Mollaret et de son associé est surprenante mais non moins réaliste. 

En effet, les deux cofondateurs ont conçu un système pour lutter contre la pollution des rues et des parcs. Celui-ci repose sur le simple principe du mimétisme et de la récompense. Pour ce faire, ils ont longuement étudié le comportement des oiseaux et conclu qu’ils pourraient tout bonnement devenir les éboueurs des mini-déchets

La machine conçue par Birds for Change se présente donc comme une poubelle. Toutefois, il s’agit en réalité d’un distributeur high-tech qui deviendra rapidement le meilleur ami des volatiles. « L’oiseau arrive, il dépose un déchet à l’intérieur et à chaque fois, la machine analyse le déchet grâce à une caméra et à l’intelligence artificielle. Si le déchet est reconnu, alors la machine délivre une récompense aux oiseaux », décrit Jules Mollaret.  

La suite relève de l’instinct de ces animaux qui ont pour habitude de fonctionner en groupe et s’influencent les uns les autres par mimétisme. « Le fait d’en voir un récupérer la nourriture, ça va en attirer quelques-uns. Ils vont du coup regarder, voir que manipuler les petits déchets ça sert à quelque chose », explique une chercheuse du CNRS, qui appuie le projet de la start-up.  

Mobiliser les entrepreneurs pour l’environnement

La start-up à l’initiative de cette prochaine armée de ramasseurs de déchets a aussi obtenu le soutien du collectif Entrepreneurs pour la planète. Ce groupe de chefs d’entreprise qui se mobilise pour l’environnement croit fermement au projet de Birds for Change. Plus encore, il aimerait voir émerger une multitude d’autres projets de ce genre dans le monde de l’entreprise.

« La grande vision, c’est de transformer tous les dirigeants de la planète pour qu’ils se mettent en action et qu’ils deviennent le bras armé de la transition écologique », a déclaré le président du collectif, Christophe Caille. Pour lui, c’est bel et bien le rôle des entreprises de placer tous les efforts nécessaires à la préservation de notre environnement.

En ce qui concerne le projet de Bird for Change, actuellement en phase expérimentale, il devrait se concrétiser rapidement. Les cofondateurs ont bon espoir de voir leur invention apparaître dans plusieurs villes d’ici 4 mois seulement

En plus de proposer une solution immédiate au fléau de la pollution, l’initiative de la start-up risque aussi de devenir un moteur de sensibilisation. En effet, cet innovant projet promet de donner une véritable leçon de civisme à la population. Si même les animaux prennent soin de ramasser les déchets, « pourquoi pas nous ? », scande Bird for Change.  

Services Infonet disponibles

La vidéo du moment

Campagne TV nationale

Diffusée sur les chaînes suivantes :

TF1 - M6 - TMC - W9 - 6ter - BFMTV
Cliquez ici pour voir la pub

Les avis clients Infonet

Avis vérifiés Basé sur %reviewstotal% avis
Excellent
Très bien
Bien

La gestion des avis clients par Avis Vérifiés de Infonet.fr est certifiée conforme à la norme NF ISO 20488 "avis en ligne" et au référenciel de certification NF 522 V2 par AFNOR Certification depuis le 28 mars 2014. En savoir plus