L’entretien professionnel est un rendez-vous obligatoire entre un salarié et son employeur. Il a lieu tous les deux ans. Au contraire de l’entretien annuel d’évaluation, son objectif est d’informer le salarié sur ses possibilités d’évolution professionnelle. Tous les six ans, un autre entretien plus conséquent est réalisé.

Entretien professionnel : définition

L’entretien professionnel est une rencontre entre un salarié et son responsable hiérarchique ou son employeur. Il s’agit d’un rendez-vous qui vise à parler :

  • des perspectives d’évolution professionnelle du salarié, d’une part,
  • des formations pour arriver à évoluer professionnellement, d’autre part.

À quoi sert l’entretien professionnel ?

D’un côté, cet entretien est destiné à aider le salarié dans ses perspectives d’évolution professionnelles. Il peut s’agir d’acquérir de nouvelles qualifications, de changer de poste, d’obtenir une promotion… De l’autre, il a pour objectif de cibler les besoins du salarié en termes de formation.

Ainsi, durant l’entretien professionnel, l’employeur doit d’un côté informer le salarié du dispositif de la VAE. De l’autre, il doit lui faire part des renseignements relatifs au CPF et aux possibilités de financement par l’employeur lui-même.

Contenu

Comme expliqué précédemment, le contenu de cet entretien concerne exclusivement les perspectives d’évolution professionnelles du salarié. En aucun cas l’employeur ne peut profiter de cette rencontre pour évaluer les compétences du salarié. Pour cela, il existe déjà l’entretien annuel d’évaluation.

La convention collective ou l’accord collectif de l’entreprise peut définir plus précisément le contenu de l’entretien professionnel. Si ces textes ne le mentionnent pas, alors l’employeur réalisera l’entretien suivant les orientations stratégiques son entreprise.

Par exemple, il pourra d’abord faire le point sur les compétences professionnelles du salarié. Puis, il pourra rechercher comment combiner les aspirations du salarié et ses compétences avec les besoins de l’entreprise. C’est alors qu’il pourra lui proposer des perspectives d’évolution.

Qui est concerné ?

Cet entretien concerne l’ensemble des salariés, peu importe leur :

  • contrat
  • temps de travail
  • entreprise
  • secteur d’activité

Ainsi, même les salariés en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation doivent réaliser ces entretiens. Le fait qu’ils bénéficient d’un accompagnement dans le cadre de leur formation n’y change rien. 

L’entretien professionnel est-il obligatoire ?

L’entretien professionnel est un rendez-vous obligatoire. L’employeur est tenu de l’organiser tous les deux ans, au moins.

On calcule cette date à partir du moment où le salarié est entré dans l’entreprise. Puis on la calcule en prenant comme référence la date du précédent entretien.

De plus, il faut obligatoirement proposer cet entretien aux salariés qui reviennent d’un :

  • congé de maternité,
  • congé parental,
  • arrêt maladie de plus de six mois,
  • congé de proche aidant,
  • congé d’adoption,
  • mandat syndical,
  • congé sabbatique,
  • ou d’une période de mobilité volontaire.

Si ces salariés le souhaitent, ils peuvent reporter la tenue de cet entretien.

À savoir : l’entretien professionnel se déroule sur le lieu de travail et sur le temps de travail du salarié.

Entretien professionnel à 6 ans

Par ailleurs, tous les six ans, l’employeur doit organiser un autre entretien professionnel. Celui-ci vise à faire le bilan du parcours professionnel du salarié dans son intégralité. Il permet en outre de vérifier que le salarié a bien bénéficié des différents entretiens professionnels au cours des années précédentes.

Suite à cet entretien, un compte rendu sera rédigé. Le salarié en recevra ensuite une copie.

À noter : si le salarié n’a pas bénéficié des entretiens bisannuels et d’une formation facultative au minimum, l’employeur devra créditer son CPF de 3000 euros.

Entretien professionnel et entretient annuel d’évaluation : différence

On confond souvent l’entretien professionnel et l’entretien annuel d’évaluation. À la différence du premier, le second n’est pas obligatoire et se réalise tous les ans.

Surtout, ces deux entretiens n’ont pas la même finalité. Si le but du premier est d’informer le salarié sur ses possibilités d’évolution professionnelle, le second vise à évaluer les compétences et les résultats professionnels du salarié.

Dernière mise à jour le 26/02/2021