• 11 085 163 fiches d'entreprises
  • 16 360 505 contacts et dirigeants
  • 3 102 662 476 données d'entreprise
    Pub TV cliquez ici
    0805 080 515 appel gratuit

    What’s Up Camille accompagne le retour à l’emploi des seniors

    Publié le 14/09/2020 à 12h09 par Marion Beaudenon
    What’s Up Camille accompagne le retour à l’emploi des seniors

    What’s Up Camille lance un programme dédié à l’entrepreneuriat pour les plus de 55 ans. En constat du nombre croissant d’entrepreneurs seniors ces derniers mois, la jeune entreprise décide de lancer sa première saison d’accompagnement d’ici fin septembre.

    What’s up Camille vise l’accompagnement personnalisé

    Entre les licenciements suite à la crise, les choix personnels ou encore un simple besoin de compléter ses fins de mois, on remarque que peu de structures se dédient à ce secteur. Voilà pourquoi What’s Up Camille s’est développé pour proposer un programme de formations et de mentorat.

    « Les seniors ne sont pas forcément tous à l’aise avec le numérique et les réseaux sociaux » , souligne Kim Salmon, fondatrice de What’s Up Camille. En effet, il est utile d’offrir des cours d’initiation pour les novices qui peinent à utiliser les réseaux sociaux mais aussi pour les plus avertis afin de les orienter dans leurs recherches dans le domaine professionnel.

    Et pour tout simplement changer d’emploi, l’association aussi est présente. Elle simule des entretiens d’embauche pour analyser si la posture employée génère de la confiance. Elle revoit le CV et si le candidat sait se présenter à l’oral de manière concise et efficace. Un mentor accompagne le futur entrepreneur tout le long du processus pour faciliter sa nouvelle insertion.

    De plus, des ateliers collectifs sont réalisés par des bénévoles, puis une permanence est assurée un après-midi par semaine par des professionnels du droit et des ressources humaines. Il n’est en soit pas nécessaire d’être disponible à temps complet, mais une douzaine de personnes est tout de même nécessaire au quotidien pour assurer au moins 60% de leur temps au projet.

    Par ailleurs, la formation dure approximativement entre deux à trois mois. Il faut savoir que ce soutien n’est pas gratuit. Il s’élève au tarif de 300 euros mais est gratuit pour les personnes en situation de précarité, l’objectif étant que la formation soit accessible au plus grand nombre.

    Un incubateur soutenu par des partenaires

    Ce passage du salariat à l’entrepreneuriat est un véritable challenge. Ainsi, l’offre proposée par What’s Up Camille s’adresse à des « projets en cours de développement ou des start-up lancées depuis moins de six mois ». Le principal objectif est d’aider les participants à " structurer leur idée, à établir un business plan et à trouver leurs premiers clients ".

    Pas moins de soixante partenaires se sont associés à la start-up, comme BNP Paribas qui fournit des locaux plusieurs jours par semaine. Avec l’association Kiki A Paris, différents types d’événements sont aussi organisés pour améliorer la vie des seniors parisiens.

    « Chaque individu dans sa contrée devra tout faire pour le bien de l’humanité, … cette citation m’inspire au quotidien ». C’est ce qui a décidé la fondatrice qui a mis ses compétences et connaissances au service des entrepreneurs en herbe en créant What’s up Camille.

    Chargement
    Excellent
    Basé sur %reviewstotal% avis
    Note : %reviewsaverage% sur 5
    Avis vérifiés