• 11 085 163 fiches d'entreprises
  • 16 360 505 contacts et dirigeants
  • 3 102 662 476 données d'entreprise
Pub TV cliquez ici
0805 080 515 appel gratuit

Capillum, une solution pour aider l'île Maurice contre la marée noire

Publié le 18/08/2020 à 09h08 par Chloe Tadros
Capillum, une solution pour aider l'île Maurice contre la marée noire

Capillum : une nouvelle vie pour les déchets capillaires

La start-up Clermontoise Capillum récupère les cheveux coupés chez les coiffeurs.

Le concept est innovant et permet de faire passer les cheveux coupés du stade de déchet au statut de ressource.

D'un point de vue écologique, cela permet tout d'abord de réduire le nombre de tonnes de déchets capillaires. En effet, en France ce sont plus de 4000 tonnes de déchets qui sont générées chaque année par les salons de coiffure.

Sur le plan de l'innovation, la transformation des cheveux coupés en ressource permet la valorisation du cheveux.

Ainsi, James Taylor et Clément Baldellou, les co-fondateurs de la start-up cherchent comment ces déchets peuvent servir à solutionner des problèmes environnementaux.

C'est comme cela, qu'en 2019, ils ont décidé de mettre au point un procédé pour extraire la kératine des cheveux et la mettre à disposition dans les protocoles de soin des grands brûlés.

En fonction des problèmes économiques ou environnementaux qui surviennent, Capillum évalue si les déchets capillaires peuvent apporter une solution.

Les cheveux coupés pour lutter contre la marée noire à l'île Maurice

Aujourd'hui, c'est pour aider dans la lutte contre un nouveau problème que la start-up souhaite mettre à disposition les cheveux qu'elle récupère.

En juillet dernier, un bateau japonais s'est échoué au large de l'île Maurice. Plus de 800 tonnes de fioul contenues à son bord se sont déversées dans la mer.

James Taylor explique : "Les cheveux sont hydrophobes et oléophiles. Ils peuvent absorber jusqu'à 8 fois leur poids en hydrocarbure. Quand on a appris qu'il y avait ce drame écologique à l'Île Maurice, on s'est dit : clairement, il faut réagir." 

Dans ce cas, il faut un grand nombre de cheveux pour faire une différence. Ainsi, les entrepreneurs ont décidé de lancer une opération de grande ampleur. Forts d'un réseau de salons de coiffure déjà partenaires dans la région de Clermont-Ferrand, ils ont élargi leur collecte de déchets capillaires à toute la France.

Urby, une filiale de la Poste les soutient dans cette démarche, permettant aux coiffeurs dans 15 villes de France de déposer leurs déchets dans leurs entrepôts.

Cette démarche a même séduit à l'étranger et la start-up reçoit des messages depuis la Belgique, l'Angleterre, le Luxembourg et même Dubaï, de coiffeurs qui souhaitent aider.

Des discussions sont en cours avec des compagnies aériennes pour qu'elles acheminent les cheveux jusqu'à l'île Maurice. Sur place, c'est ensuite l'ONG Rescue Ocean qui prendra le relais.

Ci-dessus, les premiers sacs de cheveux livrés à l'ONG.

La vidéo du moment

Campagne TV nationale

Diffusée sur les chaînes suivantes :

TF1 - M6 - TMC - W9 - 6ter - BFMTV
Cliquez ici pour voir la pub

Les avis clients Infonet

Avis vérifiés Basé sur %reviewstotal% avis
Excellent
Très bien
Bien

La gestion des avis clients par Avis Vérifiés de Infonet.fr est certifiée conforme à la norme NF ISO 20488 "avis en ligne" et au référenciel de certification NF 522 V2 par AFNOR Certification depuis le 28 mars 2014. En savoir plus